Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : lundi 17 mai 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Il a vaincu le monde

Saint Jean 16, 29-33

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il parlait à ses disciples. Ceux-ci lui disent alors : « Voici que tu parles ouvertement, sans employer de paraboles. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et qu’il n’y a pas besoin de t’interroger : voilà pourquoi nous croyons que tu es venu de Dieu. » Jésus leur répondit : « C’est maintenant que vous croyez ! L’heure vient - et même elle est venue - où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; pourtant je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Je vous ai dit tout cela pour que vous trouviez en moi la paix. Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance : moi, je suis vainqueur du monde. »

Prière d’introduction Seigneur, j’ai besoin de toi. J’ai besoin de ce temps avec toi. Sans toi je lutte, sans ton aide j’accomplis peu. Viens vite m’aider. Augmente ma foi, mon espérance et mon amour.

Demande Seigneur, donne-moi une confiance inébranlable dans ta victoire sur le péché et sur le mal dans ma vie et dans le monde.

Points de réflexion

1. Se préparer à recommencer. Jésus prévient ses disciples qu’ils vont tous l’abandonner. Ce qu’ils feront, dans le jardin de Gethsémani, quand les gardes arriveront pour l’arrêter. Il les prépare non pas à leur chute, mais à leur redressement. Il n’attend jamais d’eux qu’ils soient parfaits, sans défaut, erreur ni imperfection. Il n’attend pas cela de nous non plus. Tous, il nous est arrivé de l’oublier pour suivre l’égoïsme du péché. Nous recherchions notre propre plaisir alors qu’il recevait les clous de la croix et les coups de fouet. Comment est-ce que je lutte aujourd’hui ? Où, dans ma vie, est-ce que je vacille par un compromis avec le péché ? Demandons-lui la force et la lumière pour vivre comme son ami fidèle.

2. Nous ne sommes jamais seuls. Même quand les disciples l’abandonnèrent, Jésus n’était pas seul. Son Père était avec lui. Cette union essentielle d’amour avec son Père fut la force qui l’emmena jusqu’à embrasser la croix. Il pouvait être calme au milieu de la tempête et endurer des souffrances inimaginables pendant sa passion et sa mort. Il nous éclaire le chemin au milieu des luttes et des épreuves de nos vies. Il nous est naturel de nous sentir isolés de tous quand nous souffrons et luttons, seuls, dans la douleur et le vide de notre vie. Mais Dieu est avec nous ; il est en nous. Nous ne sommes jamais seuls.

3. Il a vaincu le monde. Jésus n’a jamais promis une vie facile à ses apôtres. Il leur dit au contraire très clairement que, dans le monde, ils auraient des difficultés. C’est la même chose pour nous. Si le monde a rejeté le Christ, il nous rejettera. Ne nous étonnons pas de rencontrer de l’opposition et des difficultés sur notre chemin. Cela fait partie de notre manière de suivre le Christ et cela montre que nous nous dirigeons dans la bonne direction. Cela est dur de continuer à lutter, à combattre les ennemis intérieurs et extérieurs, mais Jésus est avec nous. Nous avons besoin de la foi pour voir qu’il a remporté la victoire. Il a surmonté le péché et la mort et se trouve là, à la droite du Père.

Dialogue avec le Christ Jésus, c’est dur de continuer à lutter. Parfois, il me semble faire si peu de progrès. Je retrouve les mêmes combats et difficultés chaque jour. Je suis accablé par le mal que je vois dans le monde, et il est difficile de percevoir ta victoire dans tant de lieux, tant de familles et de maisons. Augmente ma foi. Donne-moi l’espérance dont j’ai besoin pour continuer à rechercher ta volonté en toute chose.

Résolution Je prierai pour ceux qui luttent dans leur foi.



RC-SPIP-NUM:4383

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales