Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : mardi 25 mai 2010
La m餩tation

 

Les méditations

On ne reçoit que ce que l’on donne

Saint Marc 10, 28-31

Pierre se mit à dire à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre, sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, dans ce face à face avec toi aujourd’hui, je veux commencer par te dire que je crois en toi. Tu es ce qu’il y a de plus important dans ma vie. Sans toi, la vie est pénible et cruelle. Mais avec toi, le joug est aisé et le fardeau léger. Accorde-moi la grâce de m’oublier entièrement, afin que tu puisses toujours régner dans mon cœur.

Demande Je veux me détacher des attraits de ce monde et de ma façon d’être égoïste, pour que ta lumière puisse briller en moi.

Points de réflexion

1. Donne tout Il faut souvent comparer ce que l’on a abandonné pour suivre le Christ avec ce qu’il a lui-même fait pour nous. Il est mort sur la croix. Il ne pouvait pas faire davantage que de donner sa vie pour nous. Alors, quand nous nous attristons sur notre propre sort ou quand nous recherchons quelques consolations – comme saint Pierre - tournons nos regards vers le crucifix et voyons si nos petites souffrances peuvent se comparer avec celles du Christ.

2. Il faut être radical Le Christ dit à Pierre que pour le suivre il faut accepter de tout quitter, même ce qui nous est le plus cher et le plus intime, dans notre vie, comme notre famille. Il faut admirer tous ceux qui l’ont fait dans l’histoire de l’Eglise, tous ceux qui ont quitté père, mère, foyer, et qui ont accepté de vivre selon le commandement du Seigneur de la façon la plus radicale. Ce n’est pas que les propriétés, les maisons, la parenté ou les enfants soient en eux-mêmes nuisibles, car en ce cas il n’y aurait pas grand sacrifice à les abandonner. Il s’agit ici de donner même ce qui est bon pour un bien plus grand.

3. Le centuple Jésus veut que chacun de nous soit riche et que nous nous enrichissions au centuple. Mais cette richesse qu’il promet est un trésor intérieur. Il nous est offert dans la mesure où l’on s’oublie pour se donner à nos frères et sœurs. Il faut cesser de se regarder et se tourner vers Dieu et notre prochain.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je voudrais m’enrichir au centuple,mais trop souvent je ne choisis que ce qui me plaît. Au lieu d’entretenir la paix et la joie dans mon cœur, je ne sens que le vide que m’apporte mon égoïsme. Accorde-moi la force, Seigneur, de quitter cet égoïsme pour faire place à ta grâce qui engendre le bonheur même, au milieu des épreuves quotidiennes.

Résolution J’entrerai en contact avec un parent à qui je n’ai pas parlé depuis des mois.



RC-SPIP-NUM:4392

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales