Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 mars 2020 - Sainte Gladys
Date : jeudi 17 juin 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Notre Père

Saint Matthieu 6, 7-15

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé. Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié. Que ton Règne vienne ; que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal. Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes. »

Prière d’introduction Seigneur, enseigne-moi à prier comme tu l’as fait pour tes disciples. Je crois que tu envoies ton Esprit-Saint à mon aide quand je prie. Fais que les mots que tu nous as enseignés pénètrent au plus profond de mon être et alors ma prière te sera vraiment agréable. Ce sera mon acte d’amour et d’abandon pour toi.

Demande Seigneur, apprends-moi à prier.

Points de réflexion

1. Le Père sait. « Votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé. » Ces paroles du Christ sont une inépuisable source de consolation et d’espérance parce qu’elles nous encouragent à nous tourner constamment en prière vers notre Père. « La vraie piété consiste bien moins dans la quantité de mots prononcés que dans la fréquence et l’amour avec lesquels un chrétien se tourne vers le Père dans tous les événements de la journée, grands ou petits. » (Saint Matthieu, la Bible de Navarre, p.72) Mais puisque le Père connait déjà nos besoins, pourquoi faut-il donc les lui présenter dans nos prières ? Saint Augustin nous assure que pendant que nous prions, Dieu façonne nos cœurs et nos âmes de façon à ce que nous soyons préparés à recevoir les dons qu’il veut nous envoyer en réponse à nos prières.

2. La prière parfaite. Saint Augustin affirme que la prière que nous a enseignée le Christ est si parfaite qu’elle résume en peu de mots tout ce que l’homme a besoin de demander à Dieu (cf. Sermon 56). « Elle consiste en une invocation et dans sept demandes : trois, pour louer Dieu et quatre pour les besoins de l’homme. »(Saint Matthieu, la Bible de Navarre, p.72) Les deux premières demandes, que son Nom soit sanctifié et que son Règne vienne, devraient nous toucher jusqu’au fond de l’âme. Nous sommes appelés à être apôtres de ce Royaume, à étendre l’amour du Christ parmi nos frères. Notre zèle apostolique devrait être enflammé chaque fois que nous prononçons ces mots du Notre Père. Demander à ce que la volonté du Père soit faite signifie que nous cherchons à nous conformer nous-mêmes à sa volonté dans toutes nos pensées et nos actions. C’est uniquement de cette façon que nous pouvons découvrir le vrai bonheur, en vivant le dessein pour lequel Dieu nous a créés de toute éternité.

3. Les besoins de l’homme présentés au Père. « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. » Même si nous travaillons pour gagner notre pain quotidien à la sueur de notre front, c’est quand même un don de Dieu. Nous demandons uniquement ce qu’il nous faut pour chaque jour. « Ne me donne ni la pauvreté ni la richesse : accorde-moi seulement de quoi subsister. Car, dans l’abondance, je pourrais te renier en disant : « Le Seigneur n’existe pas. » Et, dans la misère, je pourrais devenir un voleur, et profaner ainsi le nom de mon Dieu. » (Proverbes 30 :8). Les Pères de l’Eglise ont vu aussi dans cette demande la quête de l’Eucharistie, le Pain de Vie. Nous nous efforçons de vivre de façon à être digne de recevoir l’Eucharistie chaque jour. Le Christ nous dit ensuite que quand nous demandons pardon à Dieu, nous devons nous aussi être prêts à pardonner comme nous voulons nous-mêmes être pardonnés par notre Père. Est-ce que comme disciple du Christ je m’efforce de pratiquer cet enseignement dans ma vie ? En terminant, nous professons notre foi en notre Père plus puissant que toutes les tentations auxquelles le Malin peut nous soumettre et victorieux de tout mal. Cherchons à vivre réellement cette confiance d’enfant de Dieu !

Dialogue avec le Christ Merci, Seigneur, de nous enseigner comment il faut prier. Merci pour la foi et la confiance en notre Père que nous inspirent ces paroles. Aide-moi à toujours garder sur mes lèvres et dans mon cœur la prière que tu nous as enseignée.

Résolution Je dirai le Notre Père à différents moments de la journée comme simple conversation avec Dieu.



RC-SPIP-NUM:4415

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales