Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : lundi 28 juin 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Suis-moi

Saint Matthieu 8, 18-22

Jésus, voyant la foule autour de lui, donna l’ordre de partir vers l’autre rive du lac. Un scribe s’approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. » Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête. » Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois que tu es présent en moi. Que je ressente ta présence en mon cœur et en mon âme. Je veux vivre ce jour près de toi et tout voir avec les yeux de la foi. Je veux mettre en toi ma confiance. Tu vas me donner toutes les grâces dont j’ai besoin aujourd’hui. Je n’ai qu’à le demander. Je veux t’aimer de tout mon cœur, spécialement avec charité en me donnant aujourd’hui à tous ceux que je rencontrerai afin de leur communiquer ton amour à leur endroit. Marie, accompagne-moi dans cette méditation et intercède pour moi, afin que Dieu me donne ce dont j’ai besoin pour être un meilleur disciple et un apôtre de son Royaume.

Demande Seigneur, donne-moi la force d’accepter tout ce que tu me demandes.

Points de réflexion

1. Décider de suivre le Christ. Le scribe s’est approché du Christ en ayant déjà pris sa décision. Nous nous retrouvons indécis en face du Christ. Nous voulons faire ce qu’il nous demande, mais nous hésitons à nous décider. Nous savons qu’une décision ferme demande beaucoup de volonté. Cela va demander un sacrifice. Voulons-nous aller aussi loin que le Christ nous le demande ? Quand je me tourne vers le Christ dans la prière, est-ce que je le fais avec la décision d’agir comme je le veux malgré ce qu’il demande, ou alors comme il le veut sans regarder ce qu’il m’en coûtera ?

2. Peu importe le coût. Jésus ne nous a jamais dit que le suivre était chose facile. Il dit à ses contemporains qu’ils devraient prendre leur croix pour le suivre. Voilà des paroles dures : pour eux la croix n’était pas un symbole, mais une réalité quotidienne. Des gens qu’ils connaissaient avaient été cloués à la croix par l’occupant romain, souvent pour des raisons politiques. Ils savaient la douleur que cela provoquait. Ils n’avaient aucun doute sur le coût demandé pour suivre le Christ.

3. Abandonner même ce à quoi nous tenons le plus. Un jeune disciple veut suivre le Christ, mais il veut d’abord enterrer son père. Le Christ lui dit non. Est-ce que le Christ supprime le quatrième commandement ? Sûrement pas. Il nous montre que le véritable amour n’est pas un attachement, qui est toujours égoïste. Le véritable amour c’est de vouloir le meilleur pour ceux que nous aimons. La séparation physique ne coupe pas les liens de l’amour, qui n’a pas de limites. Qu’est-ce qui pourrait plus satisfaire ce père que de savoir que son fils sert le Seigneur ? Quel est le véritable motif du fils ? Cherchons-nous des excuses- même valables- pour retarder le moment de tout laisser pour suivre Jésus ?

Dialogue avec le Christ Seigneur je veux te suivre. Je sais que ce ne sera pas facile, parce que ta volonté n’est jamais facile. Dans le jardin de Gethsémani tu as sué des gouttes de sang pendant ton agonie en acceptant la volonté de ton Père. De cette façon tu m’as montré la vraie profondeur de l’amour. Si cela ne fait pas mal, ce n’est pas de l’amour. Seigneur, aide-moi à dépasser ma crainte de la douleur de l’amour.

Résolution Aujourd’hui j’examinerai chacun de mes choix pour vérifier si je mets la volonté de Dieu avant la mienne.



RC-SPIP-NUM:4427

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales