Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : mercredi 4 août 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Confiance et gratitude

Matthieu 15, 21-28

Jésus s’était retiré vers la région de Tyr et de Sidon. Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires, criait : « Aie pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. » Mais il ne lui répondit rien. Les disciples s’approchèrent pour lui demander : « Donne-lui satisfaction, car elle nous poursuit de ses cris ! » Jésus répondit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues d’Israël. » Mais elle vint se prosterner devant lui : « Seigneur, viens à mon secours ! » Il répondit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens. -C’est vrai, Seigneur, reprit-elle ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. » Jésus répondit : « Femme, ta foi est grande, que tout se fasse pour toi comme tu le veux ! » Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

Prière d’introduction Seigneur, je crois en toi. Je n’ai pas besoin de savoir pourquoi nous souffrons. J’ai besoin seulement de croire, d’espérer et de te faire confiance. Il me suffit de savoir que tu nous aimes et que ta providence guide le monde. Augmente ma foi et ma confiance en toi.

Demande Seigneur, remplis mon cœur de gratitude et de confiance, même lorsque ceux que j’aime souffrent.

Points de réflexion

1. Ma fille… "Ma fille est tourmentée par un démon." La souffrance des autres excite notre compassion. Mais quand un de nos fils ou filles souffre, l’angoisse peut devenir insupportable. Imaginons l’inquiétude de la mère dans ce passage d’évangile. Imaginons la douleur presque physique qu’elle ressent au plus profond de son cœur. Mais son amour a nourri son espérance et l’a poussée à chercher le Christ. Quand ceux que nous aimons souffrent, ayons cette même sagesse de nous tourner vers le Seigneur.

2. Une dimension nouvelle Seuls une mère ou un père connaissent la profondeur de leur amour pour leur enfant : "les mots ne peuvent pas l’exprimer...tu ne peux pas comprendre..." Nous comprenons vraiment l’amour quand il s’agit de personnes que nous connaissons et nous aimons. Contemplons la Passion de Notre Seigneur Jésus- Christ. Imaginons les fausses accusations, la flagellation, les humiliations et la crucifixion. Maintenant imaginons qu’il s’agisse de notre propre fils ou fille, mère, père ou d’un être aimé qui subisse le même sort. La passion du Christ prend alors une toute nouvelle dimension.

3. Un cœur reconnaissant "Les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. " La foi et l’humilité de cette femme touchent le cœur du Christ. Comme il est facile d’avoir une mentalité d’enfant gâté, et de penser que nous méritons davantage. Combien plus heureux sommes-nous quand nous reconnaissons notre petitesse et notre manque de mérite, quand nous acceptons notre statut de créature de Dieu qui nous donne la vie, le souffle et chaque battement de notre cœur. Tout ce que nous possédons est un don de son amour créateur.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je voudrais te louer et te remercier mille fois et de mille manières pour tout ce que tu fais pour moi. Même les souffrances, je le sais, sont permises par toi pour mon plus grand bien. Je ne le perçois pas toujours sur le moment. Accorde-moi la gratitude, la foi et la confiance pour accepter ma croix et pour me réjouir dans ton amour créateur pour moi.

Résolution Je remercierai le Seigneur à plusieurs reprises tout au long de cette journée.



RC-SPIP-NUM:4465

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales