Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 mars 2020 - Sainte Gladys
Date : vendredi 13 août 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Le mystère du mariage

Matthieu 19, 3-12

Des pharisiens s’approchèrent de lui pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu l’Écriture ? Au commencement, le Créateur les fit homme et femme, et il leur dit : ’Voilà pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.’ A cause de cela, ils ne sont plus deux, mais un seul. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la séparation ? » Jésus leur répond : « C’est en raison de votre endurcissement que Moïse vous a concédé de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme - sauf en cas d’union illégitime - pour en épouser une autre, il est adultère. » Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, il n’y a pas intérêt à se marier. » Il leur répondit : « Ce n’est pas tout le monde qui peut comprendre cette parole, mais ceux à qui Dieu l’a révélée. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois en toi ; aide-moi à accepter avec foi tout ce que tu me dis. J’espère en toi, parce que tu m’as déjà donné la grâce d’accepter tes paroles. Je t’aime, Seigneur, car tu as été le premier à renoncer à tout pour le Royaume.

Demande Seigneur, donne-moi d’accepter ton enseignement sur le mariage avec foi, bien que ce soit si contraire aux vues du monde

Points de réflexion

1. La loi de Jésus dépasse la loi de Moïse. Dans l’évangile de ce jour, le Christ démontre la supériorité de la Nouvelle Loi (l’évangile) sur l’Ancienne Loi donnée par Moïse. Les pharisiens essaient de tester la connaissance de Jésus sur la Loi. Ils lui demandent si un homme peut divorcer de sa femme pour n’importe quelle raison. Jésus répond par la négative, bien qu’il dise clairement qu’une séparation pour immoralité est un cas différent. Les Pharisiens se choquent que Jésus ose contredire la Loi de Moïse. Jésus leur montre clairement qu’il a l’autorité de la clarifier ou même de l’annuler si nécessaire. Les Pharisiens, en tant que docteurs de la Loi savaient que Jésus montrait une autorité que personne d’autre n’osait assumer. Le seul supérieur à la Loi de Moïse est Dieu lui-même et son envoyé, le Messie. Jésus fait connaître discrètement la réalité de sa souveraineté.

2. Jésus l’Enseignant. Jésus enseigne aux Pharisiens le plan de Dieu sur le mariage. D’abord, Dieu « les fit mâle et femelle… C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et ils ne feront plus qu’un. » Cela signifie que le mariage, dans l’esprit de Dieu, ne peut exister qu’entre un homme et une femme. Puis le Christ déclare :: « que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni. » Cela met l’emphase sur l’indissolubilité du mariage. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique est explicite : « [le mariage] qui résulte d’un acte libre des époux et de la consommation du mariage, est une réalité, par conséquent irrévocable, qui donne lieu à une alliance garantie par la fidélité de Dieu. L’Eglise n’a pas le pouvoir de transgresser cette disposition de sagesse divine. » (CEC 1640) Le Christ a élevé la dignité du mariage à un niveau entièrement nouveau.

3. Mariage mystique. Le Christ se réfère dans l’évangile d’aujourd’hui à ceux qui ont renoncé au grand bien du mariage pour se consacrer corps et âme au Seigneur « pour le Royaume de Dieu ». Un nombre de maîtres de vie spirituelle se réfère à ce type de consécration en le qualifiant de mariage mystique. Le Christ est le modèle de la vie de célibat. Il s’est entièrement consacré à la volonté du Père et il a tout abandonné pour suivre le plan du Père pour le salut de tous. Le Catéchisme reconnaît et estime le choix du célibat : « Dès les débuts de l’Eglise il y a eu des hommes et des femmes qui ont renoncé au grand bien du mariage pour suivre l’Agneau où qu’il aille, pour s’occuper des choses du Seigneur, pour chercher à lui plaire et pour aller à la rencontre de l’Epoux qui vient. Le Christ lui-même invite certaines personnes à le suivre dans cette sorte de vie, dont il est le modèle ». (CEC 1618).

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, merci de nous avoir enseigné la vérité sur la beauté et la sainteté du mariage. Bénis tous les mariages et aide les époux à reproduire ton union d’Epoux de l’Eglise.

Résolution Si vous êtes marié confiez votre union aux saints époux Marie et Joseph. Si vous n’êtes pas marié, demandez la grâce de rester chaste.



RC-SPIP-NUM:4473

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales