Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : mardi 10 août 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Apôtres de la foi

Jean 12, 24-26

Quelques jours avant la Pâque, Jésus disait à ses disciples : ‘Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.

Prière d’introduction Seigneur, donne-moi le courage et la foi nécessaires pour mourir dans les tranchées par amour pour toi. Aide-moi à mourir particulièrement à l’égoïsme et à la paresse. Aide-moi à avancer dans la vie en faisant le bien autour de moi. Aide-moi à t’imiter, toi et tes saints apôtres. Saint Laurent et saint Paul, priez pour moi.

Demande Seigneur, renforce ma résolution de partager ma foi aujourd’hui.

Points de réflexion

1. Servir Jésus Christ signifie le suivre sur le chemin de la croix. Ceci serait suffisant pour nous décourager si nous n’étions pas sûrs de récolter le fruit de l’arbre de la croix. Le fruit est celui de la vie surnaturelle. Jésus nous l’explique avec l’image du grain de blé qui meurt en terre et qui néanmoins produit du fruit en abondance. Saint Paul est un brillant exemple d’un disciple du Christ qui a donné sa vie pour lui. ‘Le travail, j’en ai fait beaucoup plus ; les prisons, j’y ai été davantage ; les coups reçus : sans comparaison, et bien des fois j’ai frôlé la mort. Cinq fois les Juifs m’ont fait donner les 39 coups de fouet ; trois fois j’ai reçu la bastonnade, une fois j’ai été lapidé ; trois fois j’ai fait naufrage, et j’ai surnagé un jour et une nuit entière. J’ai accumulé les fatigues de voyage, avec rivières dangereuses et périls des bandits, avec les complots de mes compatriotes aussi bien que des païens. Périls dans les cités, périls dans la solitude, périls sur mer, périls au milieu des faux-frères. J’ai connu le travail et l’épuisement, les veilles fréquentes, la faim et la soif, les jeûnes répétés, le froid et le manque de vêtements.’ (2 Corinthiens 11, 24-27). Se ‘détacher’ de sa vie signifie être prêt à prendre des risques pour l’amour de celui qui est la Vie.

2. Face à l’ombre de croix, Jésus a eu peur. Ceci est normal puisque Jésus était vraiment homme, avec l’instinct de conservation propre à l’homme. Et pourtant, il a accepté une mort ignominieuse. Comment expliquer cela ? C’est là le mystère de notre vie chrétienne. Jésus nous dit : « Celui qui aime sa vie (c’est à dire, celui qui ne veut pas se donner) la perdra (ce qui veut dire qu’il ne gagnera pas la vie éternelle), et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera (pour la vie éternelle : il gagnera le Ciel) » (Jn 12,25). Nous devons mourir afin de vivre.

3. "Mais s’il meurt, il produit beaucoup de fruit...." Pour reprendre l’exemple de saint Paul, il a passé sa vie à se donner pour l’amour du Christ, et ses efforts ont porté beaucoup de fruit. Rappelons-nous ses trois voyages missionnaires et comment il a apporté l’évangile aux extrémités du monde civilisé. Considérons les communautés qu’il a fondées et les lettres apostoliques il a écrites qui nourrissent les chrétiens depuis 2000 ans. Quand une graine tombe en terre pour l’amour du Seigneur, elle produit vraiment beaucoup de fruit.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, tu m’as tant aimé que tu es mort sur la croix pour moi. Apprends-moi la grandeur du sacrifice pour les autres. Donne-moi un cœur généreux, prêt à tout pour aider un de mes frères. Seigneur, je sais que tu es mon modèle suprême. Toutefois cela m’aide de regarder d’autres qui t’ont si bien imité, pour me rendre compte que la vertu est à ma portée, que je peux être transformé en toi malgré mes limitations et mes faiblesses. Tout ce dont j’ai besoin est la foi, l’amour et la générosité. Seigneur Jésus, accorde-moi un cœur d’apôtre.

Résolution Aujourd’hui, je prendrai le temps pour contempler l’exemple d’un saint, particulièrement dans la vertu que j’ai le plus besoin d’acquérir : la générosité, la courage, l’amour personnel pour le Christ, la foi, la persévérance, la patience, la ténacité, l’ardeur ou l’humilité.



RC-SPIP-NUM:4470

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales