Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : vendredi 20 août 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Etre comme Dieu

Saint Matthieu 22, 34-40

Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Écriture - dans la Loi et les Prophètes - dépend de ces deux commandements. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois en toi. Tu m’as créé à ton image et tu as un plan pour moi. J’espère en toi, parce que ton exemple et ta grâce me donnent la force de faire accorder ma volonté avec la tienne. Je t’aime, parce que c’est seulement en t’aimant que je peux me transformer et devenir saint.

Demande Accorde-moi, Seigneur, la grâce de vivre la charité pleinement.

Points de réflexion

1. Vouloir ce que Dieu veut. Comment reconnaître le véritable amour ? Le pape Benoît XVI, dans son encyclique ‘Deus Caritas Est’ nous montre ce qu’est la teneur authentique de l’amour : " vouloir la même chose et ne pas vouloir la même chose ; voilà ce que les anciens ont reconnu comme l’authentique contenu de l’amour : devenir l’un semblable à l’autre, ce qui conduit à une communauté de volonté et de pensée" (no.17). Cette citation nous aide à comprendre qu’aimer signifie identifier notre volonté à celle de Dieu. Ceci nous conduit à devenir comme Dieu. Ceci corrige l’erreur de nos premiers parents qui ont désobéi à Dieu.

2. L’amour a deux dimensions. Comme l’Ecriture Sainte nous l’a enseigné, l’amour vrai a deux dimensions : aimer Dieu et aimer notre prochain. La première épître de Jean décrit fréquemment et clairement le rapport étroit entre ces deux dimensions. L’un ne peut pas exister sans l’autre : " quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, ni celui qui n’aime pas son frère." (1 Jn 3,10) ; " Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu."(1 Jn 4,7) ; " Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres." (1 Jn 4,11) ; "Si quelqu’un dit : "J’aime Dieu" et qu’il déteste son frère, c’est un menteur : celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, ne saurait aimer le Dieu qu’il ne voit pas. Oui, voilà le commandement que nous avons reçu de lui : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère."(1 Jn 4,20-21).

3. Aimer les autres. Aimer Dieu exige d’aimer les autres. Ce n’est pas facile, particulièrement dans un monde qui valorise fortement l’individualisme et dans lequel, pour avancer, il faut marcher sur les autres. Nous n’aimerons pas nos prochains simplement par devoir. Déjà, aimer selon la condition de l’Ancien Testament, "comme tu t’aimes toi-même" est difficile, mais combien plus difficile est d’aimer selon l’exigence du Christ, "comme je vous ai aimé" ( Jn 13,34). Or, c’est le signe distinctif du chrétien : " A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres." (Jn 13,35). Nous ne pouvons aimer quelqu’un si nous ne le connaissons pas, si nous ne reconnaissons pas la dignité de cette personne humaine, créée à l’image de Dieu et aimée par lui. Connaître le cœur humain et les tempéraments différents nous aident à accepter les autres tels qu’ils sont. Combien de fois jugeons-nous des personnes seulement selon leur apparence, ou selon leurs traits physiques ou leurs défauts ? Il est si facile de faire remarquer les défauts, les imperfections, et les manières des autres ; mais combien il est difficile de faire ressortir constamment ce qu’il y a de positif en eux. Une des meilleures façons d’aimer notre voisin est de chercher activement à parler toujours en bien de lui.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, donne-moi la grâce d’aimer toutes les personnes comme tu nous l’as appris. Je veux te contempler, Seigneur, de sorte que je puisse apprendre de toi comment les aimer au point de donner ma vie pour eux.

Résolution Aujourd’hui, je pratiquerai la charité vers quelqu’un d’une manière très concrète.



RC-SPIP-NUM:4480

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales