Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : mardi 31 août 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Chez lui à Capharnaüm

Saint Luc 4,31-37

Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat. On était frappé par son enseignement parce que sa parole était pleine d’autorité. Or, il y avait dans la synagogue un homme possédé par un esprit démoniaque, qui se mit à crier d’une voix forte : « Ah ! que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu ! » Jésus l’interpella vivement : « Silence ! Sors de cet homme ! » Alors le démon le jeta par terre devant tout le monde et sortit de lui sans lui faire aucun mal. Tous furent effrayés, et ils se disaient entre eux : « Quelle est cette parole ? Car il commande avec autorité et puissance aux esprits mauvais, et ils sortent ! » Et la réputation de Jésus se propagea dans toute la région.

Prière d’introduction Seigneur, tu m’as regardé avec amour. Tu as vu en mon âme une terre fertile et tu y as semé ta parole dans l’espoir de récolter une moisson abondante. J’espère ne jamais te décevoir. Que je réponde toujours dans la foi. Mène-moi à la plénitude de ma vocation de disciple.

Demande Jésus Christ, que mon désir de t’aimer me consomme tant que j’élimine tout péché de ma vie.

Points de réflexion

1. De grandes espérances. Jésus avait de grands projets pour Capharnaüm — une grande ville, située au bord du lac de Tibériade, sur le "chemin de la mer," une voie de communication ouverte aux voyageurs. C’était un centre idéal d’où répandre l’évangile. Est-ce que quelqu’un d’une si grande ville porterait un intérêt quelconque à son message ? Le Christ y fait sa demeure. Il a exercé la plus grande partie de son ministère public à Capharnaüm et il l’a honorée en y faisant plus d’un tiers de ses miracles. Cette ville était tout à fait différente de Nazareth. Le Christ nous demande de trouver notre Capharnaüm — chercher le lieu, utiliser les talents, trouver les personnes - où nous pouvons devenir des apôtres efficaces. Ceci peut nous demander un plus grand amour, mais le Christ bénira cet effort de sa présence, son enseignement et ses attentions.

2. Une foi simple. Jésus choisit de guérir un homme le jour du sabbat à Capharnaüm et personne ne soulève un sourcil ! Quelle différence avec Jérusalem ! Les habitants ici ont une foi simple. Ils se soucient peu des légalités de l’orthodoxie ritualiste. Le Christ se sent chez lui et il est bien accueilli. Ici le Christ trouve des vocations : Pierre, André, Jaques, Jean, Matthieu. Ici le Christ trouve la foi même parmi les païens : chez le centurion, par exemple. Jésus Christ a une prédilection spéciale pour cette ville. On demandera davantage à qui on aura beaucoup confié. (Luc 12,48).

3. La générosité poussée à la limite. Une fois qu’une âme répond avec générosité, le Christ l’attire vers la plénitude de sa vocation. Encouragé par la foi à Capharnaüm, le Christ lui en demande plus ; tout comme il a demandé davantage au jeune homme riche. Comme nous voyons plus tard dans l’évangile, Jésus choisit Capharnaüm pour prêcher au monde un de ses enseignements les plus difficiles : en se présentant comme le pain vivant descendu du ciel ? (Jean 6,51) Ce jour-là beaucoup de disciples firent marche arrière et cessèrent de le suivre." N’allez-vous pas partir, vous aussi ?" Jésus demanda aux douze. Les ruines actuelles de Capharnaüm témoignent de la vérité de l’avertissement du Christ : " Et toi, Capharnaüm, vas-tu t’élever jusqu’au ciel ? Non, tu descendras jusque chez les morts. Car si l’on avait eu chez les gens de Sodome les miracles qui ont eu lieu chez toi, leur ville serait encore là aujourd’hui. Aussi je vous dis : Sodome s’en tirera à meilleur compte que toi au jour du jugement."(Matthieu 11,23-4).

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu me connais et tu sais tout de moi. Je place devant toi les besoins de mon cœur, les soucis de ma famille et de mes amis. Apprends-moi à être ouvert à ta volonté dans ma vie. Ne me laisse pas me détourner de toi ou te rejeter. Ne me laisse pas être aveuglé par l’arrogance de mes propres opinions et idées. Aide-moi à te garder toujours devant moi comme le seul but de ma vie, comme une perle de grand prix, pour laquelle, tout joyeux, je vends tout ce que je possède.

Résolution J’examinerai de nouveau une demande que Jésus m’a faite il y a peu et que j’ai rejeté en raison d’un manque de foi.



RC-SPIP-NUM:4491

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales