Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : samedi 11 septembre 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Grandir en vertu

Saint Luc 6,43-49

Jésus disait à ses disciples : " Jamais un bon arbre ne donne de mauvais fruits ; jamais non plus un arbre mauvais ne donne de bons fruits. Chaque arbre en effet se reconnaît à son propre fruit ; on ne cueille pas de figues sur des épines, on ne vendange pas non plus de raisin sur des ronces. L’homme bon, du bon trésor de son cœur, tire ce qui est bon, et celui qui est mauvais, de son mauvais fond, tire ce qui est mauvais ; car c’est du trop-plein du cœur que parle sa bouche. " Pourquoi m’appelez-vous "Seigneur, Seigneur", et ne faites-vous pas ce que je dis ? " Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il est comparable. Il est comparable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profond et posé les fondations sur le roc. La crue survenant, le torrent s’est rué sur cette maison, mais il n’a pu l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie. Mais celui au contraire qui a écouté et n’a pas mis en pratique est comparable à un homme qui aurait bâti sa maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s’est rué sur elle, et aussitôt elle s’est écroulée ; et le désastre survenu à cette maison a été grand ! "

Prière d’introduction Seigneur, merci de ce temps avec toi. J’ai besoin de toi dans ma vie. Ne me laisse pas errer loin de toi ni chercher à me débrouiller sans de toi. Je veux que tu sois le centre de mon attention. Comme Marie, la sœur de Marthe, je veux m’asseoir à tes pieds pour t’écouter. Parle Seigneur, ton serviteur écoute.

Demande Seigneur, accorde-moi de devenir une personne de prière.

Points de réflexion

1. Le bon fruit. Chaque arbre se reconnait à son fruit. Un bon arbre porte du bon fruit. Jésus se sert de ce lieu commun pour nous enseigner une leçon spirituelle. Comment savoir si nous progressons dans notre vie de prière ou dans notre vie spirituelle ? Nous pouvons être habitués à mesurer les choses à la façon dont nous les ressentons : nous estimons qu’aujourd’hui nous avons fait une bonne prière ou qu’hier elle a été sèche et difficile. Comment savoir réellement si nous avons fait une bonne prière ? Il faut regarder la disposition de notre volonté. Notre volonté est-elle davantage identifiée au Christ et prête à accepter notre mission ? Sommes-nous résolus à vivre de manière plus vertueuse ? La prière devrait laisser une marque sur nos actions de sorte que nous puissions voir le bon fruit de la vertu en nos vies - plus de foi, d’espérance et de charité. Si la résolution de notre volonté ne mène pas à l’action, alors peut-être notre volonté n’est-elle pas assez ferme. Avoir une volonté bien décidée ne signifie pas qu’il n’y aura pas de difficultés sur le chemin. Ce ne sera pas toujours une trajectoire parfaite. Parfois on fera deux pas en avant et un pas en arrière : l’essentiel, c’est de toujours avancer. Comme nous dit saint Paul : « Nous devons courir avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, les yeux fixés sur Celui qui est le pionnier de la foi et qui la mène à sa perfection, Jésus. » (He 12,1-2).

2. Ecouter sa Parole. Le premier pas en avant est d’écouter le Christ – afin d’être ouvert à Dieu et à sa volonté dans notre vie. Parfois nous sommes si concentrés sur notre propre volonté que nous prêtons peu d’attention à la façon dont Dieu voit une situation donnée. Ou encore nous pouvons être si occupés que nous n’avons pas de temps pour Dieu. Quand nous consacrons du temps à la prière, ou bien c’est nous qui parlons tout le temps, ou bien notre esprit est si encombré avec mille préoccupations que nous ne pouvons pas entendre ce que Dieu a à nous dire. Nous devons acquérir une autodiscipline pour faire silence en nos vies afin d’être seuls avec Dieu et de lui donner notre pleine attention. "Parle, Seigneur, ton serviteur écoute." (1 Samuel 3, 10).

3. Agir selon la Parole. Une fois que nous entendons Dieu et que nous comprenons ce qu’il nous demande, il s’agit de le faire. Nous ne saurons pas forcément où Dieu veut nous mener, quel chemin il faudra prendre pour accomplir sa volonté. Mais il suffit de faire un premier pas. Nous serons peut être tentés d’exiger de Dieu une pleine révélation de toutes ses intentions avant de nous engager, mais Dieu cherche notre obéissance. Cela ne suffit pas de savoir ce qu’il faut faire ; nous devons le faire. C’est le fondement de nos vies spirituelles. Réfléchissons aux actes de foi, d’espoir et d’amour concrets que Dieu veut que nous vivions aujourd’hui.

Dialogue avec le Christ Seigneur, merci pour ta patience et pour ta bonté. Aide-moi à prendre la décision durable d’établir une vie de prière sérieuse- de prendre un moment chaque jour pour être seul avec toi et de t’écouter parler dans les profondeurs de mon cœur. Augmente ma foi en ta présence dans ma vie. Ouvre mon cœur que je puisse t’entendre et accomplir ta volonté.

Résolution Aujourd’hui je ferai trois actes de charité désintéressés.



RC-SPIP-NUM:4502

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales