Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : lundi 13 septembre 2010
La m餩tation

 

Les méditations

L’humilité, signe de grandeur

Saint Luc 7,1-10

Après avoir achevé tout son discours devant le peuple, Jésus entra dans la ville de Capharnaüm. Un centurion de l’armée romaine avait un esclave auquel il tenait beaucoup ; celui-ci était malade, sur le point de mourir. Le centurion avait entendu parler de Jésus ; alors il lui envoya quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave. Arrivés près de Jésus, ceux-ci le suppliaient : « Il mérite que tu lui accordes cette guérison. Il aime notre nation : c’est lui qui nous a construit la synagogue. » Jésus était en route avec eux, et déjà il n’était plus loin de la maison, quand le centurion lui fit dire par des amis : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. Moi-même, je ne me suis pas senti le droit de venir te trouver. Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Moi qui suis un subalterne, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : ’Va’, et il va ; à l’autre : ’Viens’, et il vient ; et à mon esclave : ’Fais ceci’, et il le fait. » Entendant cela, Jésus fut dans l’admiration. Il se tourna vers la foule qui le suivait : « Je vous le dis, même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! » De retour à la maison, les envoyés trouvèrent l’esclave en bonne santé.

Prière d’introduction Seigneur Dieu, par la prière, dispose mon âme à s’approcher de toi. Je me tiens en ta présence. Je te désire ardemment et je veux t’aimer de tout mon coeur.
Demande Seigneur Jésus, aide-moi à calquer sur les personnes de cet Evangile les dispositions d’âme que je dois avoir envers toi.

Points de réflexion

1. « Il mérite bien cela ». Rien ne prépare mieux à recevoir le Christ que la bonté et la bienveillance envers nos semblables. Le centurion n’était pas Juif, mais sa bonté envers eux a facilité sa rencontre avec le Christ. Des comportements chrétiens et des bonnes manières sont préludes à la croissance spirituelle. Si notre vie spirituelle ne se développe pas, si elle ne nous conduit pas au Christ, cela dépend peut-être de notre attitude égoïste dans nos relations avec les autres. La bonté de coeur, la bienveillance envers notre prochain, nous conduiront infailliblement à une rencontre avec le Christ.

2. La véritable humilité. Le centurion reconnait justement qu’il lui a été donné autorité sur des hommes - il est commandant d’une centurie- et qu’il a aussi des devoirs- il est soumis lui-même à un supérieur. La reconnaissance sans ostentation de la réalité, - de ses devoirs et de ses obligations, - est le signe de la véritable humilité. L’humilité doit être vraie. Reconnaître sincèrement et simplement ce que nous sommes devant Dieu permet au Christ d’agir en nous. Vouloir être autre que ce que nous sommes établit des barrières entre le Christ, les autres et nous. Pour le centurion, reconnaître l’autorité du Christ n’était pas une menace à sa propre autorité. Une attitude hautaine met une barrière entre nous et le Seigneur mais l’humilité permet au Christ de se rapprocher de nous.

3. La conquête d’un coeur. Le Seigneur manifeste sa propre humilité. Il lui est impossible de dire « non » quand il rencontre une personne disposée à croire. Ici, non seulement il accède sans délai à la demande qui lui est faite, mais il prend le temps de louer la foi du centurion. L’humilité nous permet toujours de reconnaître et de louer les qualités des autres et crée une atmosphère de paix et de sérénité d’esprit.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, accorde-moi l’humilité et la confiance en ta présence. Aide-moi à voir plus clairement qui tu es et ce que je suis.

Résolution
Aujourd’hui, j’éviterai soigneusement, scrupuleusement tout mouvement de fierté et d’égoïsme. Je rechercherai l’humilité, la simplicité et la droiture dans ma relation avec ceux que je rencontrerai. Je parlerai des autres avec bienveillance.



RC-SPIP-NUM:4504

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales