Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : vendredi 3 décembre 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Une foi étonnante

Saint Matthieu 9,27-31

Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Aie pitié de nous, fils de David ! » Quand il fut dans la maison, les aveugles l’abordèrent, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit sévèrement : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, à peine sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

Prière d’introduction Bon Jésus, malgré ma faiblesse, j’approche ce temps de prière avec confiance en ta miséricorde et en ta patience. Je t’aime pour les nombreuses occasions où la lumière de ton Esprit m’a guidé à travers l’obscurité. Un jour j’espère entrer dans la lumière de ta présence pour toute l’éternité. Par ce temps de prière je désire ardemment avancer plus près de toi.

Demande Seigneur, accorde-moi une foi vivante qui résonne dans l’ordinaire de ma vie de tous les jours.

Points de réflexion

1. Mettre des limites. Avant de faire son miracle Jésus demande aux aveugles une question difficile " Croyez-vous que je peux faire cela ?" Notre Seigneur veut savoir si leur demande est enracinée dans la foi. D’un côté, la réponse semble évidente. Le fait même qu’ils s’approchent de Jésus montre leur foi en lui. Cependant, nous savons par expérience que c’est parfois une question difficile. Il nous arrive de souffrir à cause d’une faute commise dans le passé ou d’une blessure profonde et de nous demander secrètement si le Christ peut vraiment nous guérir. Nous avons même honte d’admettre une telle crainte. Ce dont nous avons besoin est la confiance. Jésus nous aime et il veut nous aider. Mais il veut que nous lui fassions confiance. Y a-t-il un domaine où je crains, au fond de moi-même, que le Christ ne puisse pas m’aider ?

2. Le fiat du Christ. À l’annonciation, Marie a prononcé son ‘fiat’ célèbre ("qu’il m’advienne selon ta parole !"). Ici, son Fils, en s’adressant aux aveugles, retourne la phrase : " Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! " C’est la foi de ces hommes qui rend leur guérison possible. Le vrai obstacle à la guérison n’est jamais l’indifférence du Christ ; c’est un manque de foi. Voyons comment les habitants de la propre ville de Jésus l’ont limité : " Et il ne fit pas là beaucoup de miracles, à cause de leur manque de foi. " (Mt 13,58). Le Christ attend-il que je lui montre ma foi dans un domaine particulier ?

3. Discrétion divine. Jésus ne veut pas attirer l’attention sur lui en raison du miracle. Ceci peut nous paraître étrange. Le miracle a montré sa puissance et a reflété l’origine divine de sa mission. Pourquoi ne voudrait-il pas le faire savoir ? Sûrement cela attirerait d’autres personnes à sa suite. En fait, Notre Seigneur a probablement craint que tout le bruit fait autour d’un fait aussi spectaculaire fasse du tort à sa mission. Après tout, le cœur de son message n’était pas de se faire connaître en tant que faiseur de miracles. Il devait proclamer le Royaume et appeler les personnes au repentir. Il n’est pas facile d’encourager le repentir. Cela exige un changement - et souvent les gens n’aiment pas le changement. La nouvelle du miracle pourrait les distraire de ce qu’il cherchait vraiment à obtenir d’eux : une conversion du cœur, et pas seulement de l’exaltation pour un miracle bien fait. Est-ce que je me suis laissé distraire par toutes les grandes choses que le Christ a faites dans ma vie ? Jusqu’à oublier qu’il désire que je devienne saint ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à garder l’œil sur ce qui est le plus important dans ma relation avec toi. Inspire-moi de ne jamais réduire ma vie de prière à une série de demandes de faveurs personnelles. Tu veux m’attirer plus près de toi, que j’ai plus de confiance en toi, pour t’aimer davantage. Accorde-moi la grâce de répondre à cet appel.

Résolution J’essayerai d’aider quelqu’un à voir une situation personnelle ou un événement à la lumière de l’Évangile ; c’est-à-dire, donner un sens chrétien à la conversation.



RC-SPIP-NUM:4586

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales