Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : jeudi 23 décembre 2010
La m餩tation

 

Les méditations

De grâce…silence !

Saint Luc 1,57-66

Quand arriva le moment où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait prodigué sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient le nommer Zacharie comme son père. Mais sa mère déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui répondit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Son nom est Jean. » Et tout le monde en fut étonné. A l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors les gens du voisinage, et dans toute la montagne de Judée on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient en étaient frappés et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je te remercie de me permettre de passer quelques moments avec toi aujourd’hui. Aide-moi à mettre de côté les distractions pour que je puisse avoir avec toi une conversation de coeur à coeur.

Demande Aide-moi à voir l’importance de la prière et du silence en m’approchant, humblement, du grand mystère de l’Incarnation.

Points de réflexion

1. Le silence de Zacharie. Neuf mois. Neuf mois de silence et de prière. Zacharie a eu beaucoup de temps pour penser au plan de Dieu. Il a exprimé le fruit de sa contemplation dans son Cantique (Luc 1, 68-79) Il avait besoin de ce temps de silence et de prière pour approfondir le mystère et la mission de son fils, Jean. L’Esprit Saint a parlé à son coeur pendant ces longues heures de silence et l’a aidé à comprendre ce que ni les maîtres ni les livres pouvaient lui enseigner : le plan de Dieu sur sa vie et sur celle de son fils. Pour être sensible aux inspirations de l’Esprit Saint, il faut faire silence dans son coeur pour distinguer sa voix de la rumeur des multiples autres voix du monde qui tentent d’étouffer sa parole.

2. Le silence de Marie. Il nous reste encore deux jours pour contempler le silence de Marie alors qu’elle attend la naissance de son Fils - la naissance de Dieu fait homme. Quel mystère ! Marie s’est éloignée des rues bruyantes, de l’animation de la place du marché et trouve refuge dans une simple étable. Dieu avait préparé cet humble sanctuaire. Il savait que dans la simplicité de la paille et la présence de quelques animaux, Marie comprendrait plus facilement l’humilité du Christ devenu homme. Elle s’était préparée à la venue de son Seigneur et Roi, son Fils, son Dieu, et ne permit pas que quoi que ce soit vienne gêner l’accomplissement du plan divin. Il y aurait largement le temps plus tard pour les soucis matériels. Ce moment était privilégié et elle voulait s’y préparer en consacrant à Dieu toute son attention et son amour.

3. Notre Noël . « Mon souhait est accompagné d’une exhortation à vivre Noël dans son esprit authentique qui est religieux. La joie extérieure de ces journées ne doit pas être un but en lui-même mais une manifestation d’une rencontre intérieure de nous-mêmes avec le Christ, le Verbe Incarné. Cherchons par conséquent à passer et à vivre l’anniversaire de la naissance de notre Rédempteur avec Dieu, nous-mêmes et les autres. » (Jean Paul II, Angelus 23 décembre 1984) A l’heure qu’il est nous avons dressé et décoré l’arbre de Noël, les cadeaux sont achetés et emballés, le repas de Noël déjà prévu. Maintenant, gardons un peu de temps pour le Christ, gardons du temps pour la prière silencieuse, passons du temps avec Marie et Joseph dans l’étable, dans l’attente de la venue de notre Seigneur et notre Dieu. Voilà le sens de Noël : contempler, adorer et remercier Dieu pour ce don ineffable de Lui-même dans le Christ Jésus.

Dialogue avec le Christ Je t’aime, Seigneur, et je te remercie infiniment de me rappeler le véritable sens de Noël. Aide-moi à dégager encore plus de temps de mon horaire de travail pour être avec toi dans ces prochains jours afin de me préparer à ta venue.

Résolution M’engager plus avant dans une vie de prière fervente



RC-SPIP-NUM:4606

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales