Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 septembre 2021 - Saint Matthieu
Date : jeudi 10 mars 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Prendre sa croix chaque jour

Saint Luc 9, 22-25

Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. » Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est en se perdant lui-même et en le payant de sa propre existence ? »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, j’ai un grand désir de faire un saint carême mais je sais aussi que, chemin faisant, mes résolutions peuvent faiblir. Je veux être fidèle à mes résolutions dans l’espoir de me rapprocher de toi. Cela exige sacrifice et oubli de moi-même. Que par la méditation de tes paroles je trouve la grâce et les motivations nécessaires pour te demeurer fidèle. Je crois fermement que tu es présent dans ma vie et que par le secours de ta grâce je pourrai prendre ma croix et te suivre.

Demande Seigneur Jésus, aide-moi à comprendre ce que veut dire ‘porter sa croix’.

Points de réflexion

1. La croix de chaque jour. Le Christ dit qu’on doit prendre sa croix chaque jour. La vraie croix est toujours présente dans nos vies sous une forme ou une autre. Je dois être prêt à un long parcours. La vie éternelle ne s’acquiert pas par un simple acte de vertu ou un sacrifice ponctuel. Ce n’est pas non plus quelque chose que je peux repousser indéfiniment, jusqu’à la dernière minute et espérer par un sursaut soudain d’énergie effacer une vie entière de médiocrité. Chaque jour est une nouvelle occasion pour cheminer fidèlement dans l’oubli de soi avec générosité et sincérité.

2. Le Christ, lui, l’a portée. Face à la perspective peu réjouissante de porter ma croix, je dois me rappeler que le Christ l’a portée avant moi. Je marche dans les pas du Christ ou, pour être plus exact, je porte la croix avec le Christ. Le mystère de la croix du Christ transcende les siècles. Ma croix, c’est celle du Christ et nous la portons ensemble. Suivre le Christ, ce n’est pas refaire ce qu’il a fait il y a deux mille ans. Suivre le Christ, c’est m’unir au don qu’il fait de lui-même et qui traverse les siècles.

3. Que y a-t-il à gagner ? Est-ce que je veux vraiment me sauver ? Avant de penser à prendre et à porter ma croix, je dois me demander si je veux vraiment sauver ma vie. Si je ne vois pas clairement ce que signifie « sauver ma vie », si je n’ai pas un ardent désir de le faire, je vais vraisemblablement rejeter ma croix ou la porter avec peu de zèle. Voilà la question fondamentale que je dois me poser et à laquelle je dois répondre avant d’aller plus avant. Est-ce que je veux vraiment sauver mon âme du péché et de la mort ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, toi seul sait combien de fois je t’ai offensé. De même, toi seul sait combien de fois j’ai voulu revenir à toi. C’est si difficile de revenir parfois. Aide-moi à faire les sacrifices nécessaires pour demeurer dans la voie de la conversion. J’ai besoin de sentir ta présence. Garde-moi sur le bon chemin.

Résolution Aujourd’hui, je ferai un examen sérieux de la sincérité de ma conscience. Suis-je toujours sincère dans mon désir de progresser dans la vie spirituelle ? Si non, pourquoi ?



RC-SPIP-NUM:4676

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales