Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 novembre 2018 - Saint Sidoine
Date : samedi 10 décembre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

« Élie est déjà venu »

Mt 17, 10-13

Les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? »
Jésus leur répondit : « Élie va venir
pour remettre tout en place. Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Le Fils de l’homme, lui aussi, va souffrir par eux. »
Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.

Prière d’introduction Seigneur, j’ai parfois du mal à réaliser que j’ai besoin de conversion. J’ai parfois du mal à voir que toute ma vie doit être un chemin qui mène vers toi. Ouvre mon esprit et mon cœur à ta présence. Aide-moi à me convertir.

Demande Avoir un esprit de conversion jour après jour.

Points de réflexion

1. Les disciples interrogent ici Jésus sur le retour d’Elie. Sans doute certains d’entre eux avaient dû entendre les scribes parler du fait que la venue du Messie doit être précédée du retour d’Elie. L’Ancien Testament, qui est le Livre Saint pour le peuple juif, se termine avec le livre du prophète Malachie, et ce livre se termine lui-même par l’annonce du retour d’Elie, avant que n’arrive le jour de Yahvé. Ainsi se termine l’Ancien Testament. En réponse à cette question des disciples, Jésus leur explique que le prophète annoncé par Malachie est Jean le Baptiste. Et de fait, les Evangiles, qui commencent le Nouveau Testament, débutent par la prédication de Jean. Il n’y a pas de rupture entre l’Ancien et le Nouveau Testament, l’un est la suite de l’autre, le Nouveau est l’accomplissement de l’Ancien, la réalisation de ce que les prophètes avaient annoncé.

2. Jésus leur dit ensuite comment Jean Baptiste a été reçu. Certes certains se sont convertis en écoutant la prédication de Jean. Certains des disciples de Jésus étaient même des disciples de Jean avant de suivre Jésus. Mais Jean s’est fait arrêté par Hérode, qui lui a fait couper la tête. Voilà ce qu’ils ont fait de Jean Baptiste. Et Jésus affirme que lui aussi souffrira et sera rejeté, comme Jean l’a été. Ceci doit être pour nous comme un avertissement, une mise en garde. Si nous n’acceptons pas les messagers que Jésus nous envoie, il y a de fortes chances que nous ne l’acceptions pas lui non plus. C’est ce qui s’est passé avec Jean Baptiste : ceux qui l’ont écouté ont ensuite suivi Jésus, ceux qui n’ont pas écouté Jean, n’ont pas écouté Jésus non plus par la suite. Notre chemin de conversion commence dès maintenant, dans notre vie de tous les jours, dans les petites choses. N’attendons pas que Dieu se présente lui-même dans tout sa splendeur et sa majesté, car il sera peut-être trop tard, notre cœur sera peut-être déjà trop dur.

3. Si l’Eglise nous propose en ce début d’Avent les textes de l’Evangile qui se réfèrent à Jean Baptiste, c’est que cela est important. C’est que ce que disait Jean Baptiste, ce dont quoi il témoignait, est important. Notre nature est touchée par le péché, blessée par le péché originel. Notre besoin de conversion est un vrai besoin, une nécessité absolue. La vie chrétienne est comme une lente montée, un chemin escarpé de montagne. Un chemin qui nous demande patience et sacrifice. Si nous voulons que Jésus règne dans notre cœur et dans notre vie, c’est un chemin qu’il nous faut parcourir. N’ayons pas peur du sacrifice, n’ayons pas peur de lutter contre le péché, encore et encore, jour après jour. Ayons l’humilité et le courage d’écouter Jean Baptiste, de nous repentir, de prendre un chemin de conversion, pour être prêt, quand Jésus viendra, à le suivre, et le moment venu à entrer avec lui dans son Royaume.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je crois que tu es le Fils de Dieu. Je crois que tu es le seul qui donne un sens à ma vie. Aide-moi à écouter ta Parole, à écouter ce que tu veux me dire. Aide-moi aussi à être ton messager, à te rendre témoignage. Que par mon exemple les autres puissent se rapprocher de toi.

Résolution Offrir un sacrifice pour la conversion des pécheurs.



RC-SPIP-NUM:4938

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales