Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Violet - Mardi Saint 16 avril 2014 - Saint Benoît-Joseph Labre
Date : dimanche 13 mai 2012
La méditation

 

Les méditations

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

Evangile selon St Jean, chapitre 15, 9-17

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.
Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, je crois que Tu es présent au plus profond de mon cœur. Jésus, je Te rends grâce de m’avoir révélé Ton amour. Je crois que Ton amour est fidèle, que Tu ne m’abandonneras jamais. Merci Seigneur Jésus d’être un ami fidèle. J’ai besoin de ton aide Seigneur ! Aide-moi à T’aimer un peu plus, et un peu mieux. Je T’offre ma vie, fais de moi aujourd’hui ce qu’il te plaira.

Demande
Seigneur Jésus, je T’en prie, aide-moi à vivre dans la joie d’être enfant de Dieu, et à être un témoin de cette joie chrétienne.

Points de réflexion

1. « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimé. Demeurez dans mon amour » (Jn 15,9). L’homélie que le Pape Benoît XVI allait donner aux jeunes réunis en veillée de prière à Madrid pendant les JMJ (homélie qui a été interrompue par les intempéries), était un commentaire de ce passage de l’Evangile. « Dieu nous aime. Telle est la grande vérité de notre vie, celle qui donne sens à tout le reste. Nous ne sommes pas le fruit du hasard ou de l’irrationnel, mais à l’origine de notre existence, il y a un projet d’amour de Dieu. » Le sens de notre vie, nous le trouvons dans ce discours de Jésus : Dieu m’a aimé, et Il a donné sa vie pour moi, comme dit l’apôtre saint Paul, après avoir fait l’expérience de l’amour du Christ. Et la foi, comme nous dit le Pape, « ce n’est pas la simple acceptation de vérités abstraites, mais une relation intime avec le Christ qui nous amène à ouvrir notre cœur à ce mystère d’amour et à vivre comme des personnes qui se savent aimées de Dieu ». La foi c’est essentiellement croire que Dieu m’aime, et qu’Il aime chacun de nous, comme un Père aime son enfant. Est-ce cette foi que je vis ? Est-ce cette foi que je transmets par mon témoignage en tant que chrétien ? Comprenons qu’être chrétien ce n’est pas suivre des préceptes pour ne pas commettre de péché ; être chrétien c’est avant tout vivre comme enfant de Dieu, croire qu’Il m’aime, et vouloir entrer et demeurer dans cet amour. Etre chrétien, c’est vivre la plus grande histoire d’amour. C’est en ayant pénétré ce mystère, que nous révèle Jésus-Christ, que notre joie peut alors être parfaite, comme Il ne nous le dit Lui-même : « Je vous dis ces choses pour que votre joie soit parfaite ». Le Pape nous dit : « Si vous demeurez dans l’amour du Christ, enracinés dans la foi, vous rencontrerez, même au milieu des contradictions et des souffrances, la source de la joie et de l’allégresse. » Si nous trouvons dans cet amour éternel du Christ sens à notre vie, nous pouvons être sûrs de ne jamais désespérer, car rien ne nous enlèvera cet amour.

2. Pour demeurer dans cet amour, et garder cette joie qui en découle, il est indispensable de vivre avec Jésus comme avec un véritable ami : comment se conserve une amitié ? Par la fréquence des rencontres, des conversations, des souvenirs, simplement par le fait d’être ensemble, partageant joies et peines. Sainte Thérèse de Jésus disait que la prière consistait à « parler de l’amitié en étant bien souvent seuls pour parler avec celui dont nous savons qu’il nous aime » (cf. Libro de la vida, 8). Prenons du temps pour adorer Jésus, pour dialoguer avec Lui, pour Lui exposer nos questions, pour L’écouter. Il est réellement présent dans son Eucharistie ! Demandons au Seigneur qu’attirés par la beauté de son amour, nous vivions toujours fidèlement comme ses disciples. Être des disciples qui soient des témoins pour ce monde, sel de la terre, lumière du monde.

3. « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, pour que vous alliez et que vous portiez du fruit, que votre fruit demeure, et que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom. » Jésus nous dit qu’Il nous envoie pour porter du fruit. Son fruit. C’est Son ?œuvre, mais Il veut que nous la transmettions. Il nous a choisis, Il nous a fait confiance. Il a confiance en ce fait que, tombés amoureux de Lui, nous ne cessions de proclamer cet Amour. Il nous en donne la force. Et Il fera que notre témoignage porte du fruit, et que ce fruit demeure. Mais Il a besoin de nous ! Benoît XVI, pendant la messe de clôture des JMJ, terminait son homélie ainsi : « De cette amitié avec Jésus naîtra aussi l’élan qui porte à témoigner la foi dans les milieux les plus divers, y compris ceux dans lesquels il y a refus ou indifférence. On ne peut pas rencontrer le Christ et ne pas le faire connaître aux autres. Ne gardez donc pas le Christ pour vous-mêmes. Transmettez aux autres la joie de votre foi. Le monde a besoin du témoignage de votre foi, il a certainement besoin de Dieu. »

Dialogue avec le Christ
Seigneur, merci pour cet amour infini que Tu me donnes. Merci de m’avoir donné Ta joie, de m’avoir donné Ta présence, Ta force. Merci d'être toujours là pour moi. Merci de donner un sens à ma vie, et à toutes les circonstances qui forment ma vie. Seigneur, je Te prie pour les familles : fais qu’elles soient de vrais témoins de l’amour du Christ. Aide les parents à former leurs enfants dans la foi, dans l’amitié avec Toi, pour qu’ils soient tes apôtres, et témoignent de Ton Nom.

Résolution
Aujourd’hui j’essaierai d’être un apôtre de l’amour de Dieu dans mes conversations avec les personnes de mon entourage.


Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales