Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Blanc - Veillée pascale 21 avril 2014 - Saint Anselme de Cantorbéry
Date : mercredi 16 janvier 2013
La méditation

 

Les méditations

Jésus guérit les malades, se retire pour prier et poursuit sa mission

Evangile selon St Marc, chapitre 1, 29-39

En quittant la synagogue, Jésus, accompagné de Jacques et de Jean, alla chez Simon et André. Or, la belle-mère de Simon était au lit avec de la fièvre. Sans plus attendre, on parle à Jésus de la malade. Jésus s’approcha d’elle, la prit par la main, et il la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous les malades, et ceux qui étaient possédés par des esprits mauvais. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit toutes sortes de malades, il chassa beaucoup d’esprits mauvais et il les empêchait de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

Prière d'introduction
Ô mon Dieu, je viens en Ta présence et je Te remercie car Tu as mis en mon cœur le désir de Te retrouver. Viens en mon âme, Seigneur, pour que je puisse transmettre Ta présence à mes frères. Je sais que, si Tu es avec moi aujourd’hui, ma journée aura du sens.

Demande
Mon Dieu, enseigne-moi à gérer mes activités quotidiennes en suivant Ton exemple.

Points de réflexion

1. « Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous les malades ». Les trois années de la vie publique de Jésus furent éreintantes. Jésus se faisait tout à tous, et partout où il passait, il faisait le bien. Pendant ce moment de prière nous pouvons simplement essayer de nous imaginer cette scène : après le coucher du soleil, Jésus guérissant les malades l’un après l’autre. En contemplant le Seigneur, nous pouvons entrer dans un dialogue intime avec Lui, Lui présenter nos fatigues, voir les siennes, et Le remercier de nous avoir montré le chemin et de nous y accompagner.

2. « La fièvre la quitta, et elle les servait ». Jésus guérit cette femme, qui, à peine remise, se met à servir. D’une certaine manière, savoir servir nos frères est signe de bonne santé... Une conception égocentrique de la réalisation personnelle nous vide de nous-même. Le Christ est venu nous enseigner que l’homme se réalise dans le don de soi-même. Voilà pourquoi le service gratuit, le don de son temps, de ses talents, est un vrai chemin de vie chrétienne. Suivre le christ, cela veut aussi dire servir.

3. « Il sortit et alla dans un endroit désert, et là il priait ». Les journées du Christ, comme souvent les nôtres, étaient bien remplies. Et cependant Il ne se laissait pas envahir par l’activité. Il prend le temps de l’ordonner. Ce qui est essentiel doit avoir la première place. Voilà ce que nous pouvons apprendre aujourd’hui de cet évangile : le Christ nous enseigne à être maîtres de notre temps. Si nous sommes tellement « débordés » que nous n’arrivons plus à dédier le temps nécessaire à l’essentiel, c’est que quelque chose ne va pas. Contemplons le Christ dans cet évangile, Il ne se laisse pas emporter par les évènements, les foules ou les urgences. Il sait ce que son Père veut et Il en fait sa priorité.

Dialogue avec le Christ
Donne-moi un cœur ferme et attentif Seigneur, pour savoir discerner Ta volonté et l’accomplir avec toute la ferveur de mon âme. Ne permets pas que je perde ma vie et mes énergies dans des activités qui ne valent pas la peine, fais que chaque chose reste à sa juste place dans ma vie. Je veux que Tu sois le centre de ma vie, que Tu puisses vivre en moi. Avec Toi, en oi et pour Toi je veux aimer chacun de mes frères, surtout ceux que Tu as placés à mes côtés.

Résolution
Organiser ma journée selon mes priorités.


Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales