Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Blanc - Tous les saints 1er novembre 2014 - Fête des tous les Saints
Date : samedi 16 février 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus appelle les pécheurs à la conversion

Evangile selon St Luc, chapitre 5, 27-32

Jésus remarqua un publicain (collecteur d’impôts) du nom de Lévi assis à son bureau de publicain. Il lui dit : « Suis-moi. »
Abandonnant tout, l’homme se leva et se mit à le suivre.
Lévi lui offrit un grand festin dans sa maison ; il y avait une grande foule de publicains et d’autres gens attablés avec eux.
Les pharisiens et les scribes de leur parti récriminaient en disant à ses disciples : « Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les pécheurs ? »
Jésus leur répondit : « Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes mais les pécheurs, pour qu’ils se convertissent. »

Prière d'introduction
Merci Seigneur pour ce temps que je passe avec Toi. J’espère en Toi, mon Dieu, Tu es la raison de ma joie et de ma confiance. Tu sais que j’ai besoin de Ta lumière, de Ton amour. Illumine ma vie, pour que je puisse à mon tour être lumière du monde.

Demande
Seigneur, que ta lumière se lève sur mes ténèbres.

Points de réflexion

1. « Ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera comme la lumière de midi ». La première lecture présente l’action du juste, du saint au milieu du monde, en la comparant à la lumière au milieu des ténèbres. Le Nouveau Testament annonce le Christ comme le Saint par excellence, c’est Lui qui est la vraie lumière, qui éclaire tous les hommes. Le Carême est un temps de conversion, c’est-à-dire un moment pour retourner vers le Christ. Ce retour vers le Christ « illumine » notre vie, car le mystère de la vie du Christ, qui a donné sa vie pour nous, éclaire le véritable sens de notre propre vie.

2. Accepter de réviser sa vie à la lumière de la vie du Christ est exigeant. Le premier effet est de se reconnaître pécheur : « Je suis venu appeler non pas les justes mais les pécheurs, pour qu’ils se convertissent ». Celui qui compare sa vie à celle du Christ, comprend combien il est encore loin de l’idéal d’amour qu’Il propose. Mais c’est en même temps cette expérience de la fragilité humaine qui permet d’entendre l’appel du Christ dans l’Evangile d’aujourd’hui : « Suis-moi ». L’homme parfait ne suivrait personne. Seul celui qui a reconnu qu’il lui manque quelque chose, qui désire quelque chose de plus, se met en chemin derrière le Christ.

3. Paradoxalement c’est l’homme qui se reconnaît pécheur qui est vraiment juste. Il est juste car il vit dans la vérité et qu’il est justifié par l’amour et le pardon du Christ. C’est alors que le pécheur, dont les ténèbres ont été illuminées par l’amour du Christ, pourra devenir à son tour lumière pour les autres. Ce fut d’ailleurs l’expérience du collecteur d’impôt Lévi, futur Saint Matthieu, grâce auquel l’Evangile nous est parvenu .

Dialogue avec le Christ
Seigneur, fais que je puisse devenir « lumière du monde », comme Tu me l’as demandé dans l’Evangile. Mais cette lumière vient de Toi, j’ai d’abord besoin de reconnaître mes ténèbres et de me laisser illuminer par Ton amour et Ton pardon. Que ce Carême 2013 soit pour moi l’occasion d’une véritable rencontre avec Toi, une rencontre à la lumière de laquelle je puisse mieux comprendre ma propre vie.

Résolution
Lire chaque jour un passage de l’Evangile durant le Carême, y chercher une « lumière », (une idée, un exemple...) qui m’aide à mieux vivre la journée.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales