Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 octobre 2020 - Saint Crepin
Date : mercredi 13 février 2013
La m餩tation

 

Les méditations

L'aumône, la prière et le jeûne comme Dieu les aime

Evangile selon St Marc, chapitre 6, 1-18

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :
« Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. »

Prière d'introduction
Mon Dieu, aujourd’hui le carême commence, je me présente à Toi avec le désir sincère de vivre au mieux ce temps de préparation, de conversion, de retour à Toi. Esprit Saint, aide moi à le vivre sous le regard de Dieu.

Demande
Mon Dieu je Te supplie de me donner un cœur humble, qui sache reconnaître son besoin de son Sauveur.

Points de réflexion

1. « Parole du Seigneur : « Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. » Dans la première lecture d’aujourd’hui, nous trouvons à travers les paroles prophétiques de Joël la signification profonde du carême : revenir à Dieu ! tourner notre cœur vers Lui de nouveau. Reconnaître que nous sommes bien faibles, que bien des fois nous vivons distraits, préoccupés par d’autres choses, que nous oublions son amour et ses commandements, et que nous avons besoin d’être sauvés.

2. « Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu ». Dans la deuxième lecture Saint Paul nous rappelle que ce chemin de réconciliation avec Dieu part de Lui, c’est Son initiative, c’est Lui qui nous ramène à Lui, par son Fils Jésus Christ. C’est encore Dieu qui met dans le cœur de l’homme le désir de la réconciliation, et l’homme peut l’accepter, ou le rejeter. Le rôle de l’Église est de rappeler aux hommes ce don extraordinaire, et de rendre effectivement possible cette réconciliation, par l’administration des sacrements du baptême et de la réconciliation. Remercions Jésus du fond du cœur de nous avoir offert un tel don et un tel mystère, et ne perdons pas l’occasion de nous approcher de ces sacrements, d’avoir recours à Sa Grâce.

3. Enfin, dans l’évangile, Jésus nous dit comment vivre cette conversion, comment vivre ce carême : comme une histoire d’amour ! Comme une relation intime entre Dieu et notre cœur : ??1) L’aumône, qui pourrait se traduire aujourd’hui par charité et toutes les formes possibles d’aide et d’attention au prochain ; Jésus nous dit de le vivre en secret, sans le montrer, pour que ce soit réellement pour Lui que nous le faisons, par amour pour Lui, et non pas parce que c’est bien vu ou pour recevoir la gratitude des autres. Jésus connaît bien notre cœur, Il sait qu’il lui est difficile de ne faire le bien que pour Lui, Il nous enseigne ainsi à avoir le cœur centré en Lui, seulement en Lui. ?2) La prière ; pour le chrétien ce qui compte c’est que ces moments de prières (l’oraison, la messe, la confession...) soient de vraies rencontres avec Dieu le Père, dans l’intimité de notre cœur. Supplions l’Esprit Saint de nous conduire à cette rencontre avec Dieu !

Le jeûne, c’est-à-dire tout ce qui implique le renoncement à soi même, le détachement de soi, pour devenir plus disponible envers Dieu et envers le prochain. Le jeûne peut se vivre par des sacrifices volontaires, par l’acceptation et l’offrande des petites contrariétés de la vie, par la lutte et une décision ferme contre les tentations... Ici aussi Jésus veut nous apprendre à avoir le cœur centré en Lui, et non sur les choses matérielles.

Dialogue avec le Christ
Jésus, aide-moi à tourner mon cœur vers Toi ! Aide-moi à vivre pour Toi et non pour le monde. Tu sais combien je suis faible, viens à mon aide ! je T’aime, attire -moi à Toi, et je courrai vers Toi !

Résolution
Vivre le jeûne et l'abstinence du mercredi des cendres en les remplissant de sens et d’amour : l’offrir à Jésus, en Lui demandant de nous rendre plus siens.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales