Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Vert - Férie 24 novembre 2014 - André Dung-Lac et ses Compagnons
Date : vendredi 22 février 2013
La m餩tation

 

Les méditations

« Sur cette pierre je bâtirai mon Église » : mystère de la médiation humaine

Evangile selon St Matthieu, chapitre 16, 13-19

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Prière d'introduction
Marie, Mère de l’Eglise, toi notre mère, merci de veiller sur nous, tes enfants avec tant d’amour ! Nous te confions aujourd’hui tout spécialement Benoît XVI.

Demande
Que Dieu augmente en nous la foi et l’amour pour les pasteurs qu’il nous donne, tout spécialement notre Saint-Père.

Points de réflexion

1. « Le Seigneur est mon berger rien ne saurait me manquer. » (Ps 22) Nous savons que ce Bon Dieu nous aime et veille sur nous, même si nous ne le voyons pas, ni l’entendons, ni le touchons comme avec ceux qui nous entourent. Et cependant Il a voulu se rapprocher. Et de quelle manière : l’Incarnation. Le Fils du Père, la deuxième personne de la Trinité a pris chair, s’est fait homme ! Dieu s’est fait l’un de nous ! Le Créateur devient comme sa créature. C’est là que commence le mystère de la médiation humaine, c’est-à-dire que Dieu veuille passer par l’homme pour se révéler, pour se communiquer à l’homme. Il est berger au milieu des brebis qui nous guide et nous conduit car là où il faut aller personne sauf le Fils connaît le chemin.

2. Il n’y a qu’un berger puisqu’il n’y a qu’un troupeau. Mais Dieu qui s’est fait homme a confié à douze hommes la charge de son troupeau, l’Eglise. Il leur demande de diriger, de veiller sur ceux qui croiraient en lui et chercheraient à le suivre. Ce sont des hommes comme tous les autres, aussi capables et aussi faibles. Et pourtant il leur demande de le faire comme lui l’a fait : avec bon cœur, dévouement, et en devenant les modèles du troupeau (1ère lecture). C’est donc que le Christ veut nous conduire au Père à travers eux et veut les conduire au Père à travers cette mission. Car eux tous seuls ne sont pas toute l’Eglise, ni nous sans eux : voilà l’Eglise militante, en chemin vers notre vrai chez nous. Et par ce mystère de la vocation de chacun, nous nous aidons à vivre dans le Fils.

3. A l’un d’entre nous, toujours tiré de la même poussière, Dieu a confié une place et une responsabilité spéciale au sein du troupeau : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle ». Il est celui qui soutient l’édifice. Au milieu des tempêtes, tremblements de terre ou attaques de toutes sortes, il gouverne le navire par un chemin sûr. Ce qui est en jeu est vital car le rivage est le Ciel et « sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15,5) a dit Le berger. L’infaillibilité de Pierre ne réside pas son intelligence, sa force et ses capacités, si doué soit-il. Mais dans le mystère de Dieu qui donne à cet homme son Esprit pour qu’à travers lui il conduise le troupeau. Car le seul qui puisse diriger le troupeau c’est Le Berger. Donc seul celui à qui son Esprit a été donné pour cette mission peut le faire. C’est cet Esprit qui a fait déclarer à Pierre : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! », témoignant ainsi que « ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela », c’est-à-dire ses propres qualités mais l’Esprit qui fait de lui un fils dans le Fils. Il participe donc à la même vie de Jésus.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, Tu sais tout, Tu me connais, Tu es avec moi, Ton bâton me guide et me rassure que je passe par un ravin ou par une plaine. Fais de moi une pierre vivante de Ton Eglise et qu’ainsi j’habite Ta maison pour la durée de mes jours.

Résolution
Lire le message du Saint Père pour ce carême (vous pouvez le trouver sur notre page d'accueil)



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales