Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 26 septembre 2018 - Saint Côme et Saint Damien
Date : lundi 14 avril 2014
La m餩tation

 

Les méditations

L'onction de Béthanie

Evangile selon St Jean, chapitre 12, 1-11

Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, celui qu’il avait ressuscité d’entre les morts. On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était avec Jésus parmi les convives.

Prière d'introduction
La fête de Pâques commémorait la sortie d’Egypte et la libération de l’esclavage. Pour les chrétiens, ce jour-là, nous célébrons le jour où le Christ a vaincu la mort, nous a délivrés de notre péché et a ouvert la porte du Royaume de Dieu.

Demande
Seigneur, que je sache m’asseoir à tes pieds pour t’écouter et te connaître. Que je sache te servir humblement et silencieusement, là où tu me places.

Points de réflexion

1. Six jours avant la Pâque. La veille de ton entrée triomphale à Jérusalem, invité chez tes amis de Béthanie, tu partages le repas avec tous ceux qui sont venus. Marthe fait le service et Lazare, que tu as ressuscité des morts, est là aussi. Bien des invités sont venus plus par curiosité vis-à-vis de lui, que par affection pour leurs hôtes. Ils sont venus et ils voient ce que leurs oreilles ne suffisaient pas à comprendre : ils sont bien obligés de croire au miracle opéré par « celui que le Père a envoyé ».
Pendant le repas, Marie s’approche de toi et verse un parfum de grand prix sur tes pieds et les essuie avec ses cheveux. L’odeur du parfum remplit toute la maison et chaque invité la respire. Marie est là près de celui qu’elle admire. Elle aime t’écouter et être avec toi. Tu avais, toi-même, expliqué à Marthe « qu’elle avait choisi la meilleure part ».

2. « Et la maison s’emplit de l’odeur de ce parfum ». Ce soir, cette odeur de parfum reflète la fidélité et la générosité discrète et humble de Marie et, en même temps, elle traduit sa reconnaissance et son affection. « Qui que tu sois, si tu veux être une âme fidèle, répands avec Marie, un parfum précieux sur les pieds de Jésus (...) suis les traces du Seigneur par une vie sainte... » dit saint Augustin.
Pour certains, c’est du gaspillage, et ils murmurent tout bas ce que Judas, le disciple du Maître, dit tout haut : avec ce temps passé à « écouter le Seigneur » on aurait pu faire bien autre chose de plus utile. Le monde est rempli de ce type de réflexions, de ces « conseils » de ne pas « perdre son temps » à écouter Dieu. « Le temps c’est de l’argent ». Perdre son temps, c’est perdre son argent. Très attachés aux biens matériels, beaucoup font la course au profit, un peu comme Zachée qui extorquait ses contemporains. Leur cœur reste fermé devant la « bonne odeur » des gestes d’amitié.
Tu ne fais pas de reproches à Judas pour ses propos, mais tu prends la défense de Marie : « Laisse-la, c’est pour le jour de ma sépulture. Des pauvres vous en aurez toujours, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours ! ». Et tu annonces que le monde entier se souviendra du geste délicat et généreux de Marie. Un geste de bonté et d’amitié ne se perd jamais !

3. Judas, celui qui allait le livrer. Lorsque tu as choisi les apôtres, tu savais « quel était celui qui te livrerait », tu savais qu’il n’était pas honnête et tu l’as gardé au milieu des douze. Ce soir, tu sais que dans trois jours, tu seras arrêté, jugé et condamné et crucifié immédiatement : Judas te livrera pour trente pièces d’argent. Mais, tu es venu au milieu de nous, tu as pris notre condition d’homme, pour nous délivrer de tout ce qui nous rend esclaves, nous éloigne et nous sépare de Dieu. Tu te livres pour anéantir la méchanceté, la perversité et les limites des hommes. Seigneur, ton Église est sainte, mais composée de pécheurs. Tes jours sont comptés, mais tu veux que tes frères reconnaissent la miséricorde de Dieu, le Père : tu ne te dérobes pas devant la plus noire des adversités.

Dialogue avec le Christ
Toi, tu lis les pensées qui habitent le cœur de chacun. Tu sais qui a besoin de ta grâce pour se convertir et tu ne cesses de la lui proposer. Tu sais qui a besoin de ta grâce pour ne pas te trahir, pour te rester fidèle, pour te servir dans nos frères. Pour toi, la seule chose qui ait de la valeur, qui remplisse l’atmosphère de sa bonne odeur, c’est la pureté de cœur et la pureté d’intention, c’est le geste gratuit envers les autres. C’est ce qui procure la gloire de notre Dieu éternel et tout puissant.

Résolution
Aujourd’hui je chercherai à soulager ceux que je rencontre, à’être ouvert et à parler avec eux, à être témoin de la présence de ton Esprit en moi.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales