Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 26 septembre 2018 - Saint Côme et Saint Damien
Date : jeudi 4 septembre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

La foi, la vraie sagesse

Evangile selon St Luc, chapitre 5, 1-11

Un jour, Jésus se trouvait sur le bord du lac de Génésareth ; la foule se pressait autour de lui pour écouter la parole de Dieu. Il vit deux barques amarrées au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques, qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’éloigner un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait la foule.
Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson. »
Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ton ordre, je vais jeter les filets. » Ils le firent, et ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient.
À cette vue, Simon-Pierre tomba aux pieds de Jésus, en disant : « Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur. » L’effroi, en effet, l’avait saisi, lui et ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient prise ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, ses compagnons. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

Prière d'introduction
Seigneur, je suis un pécheur, comme Simon. Mais tu es venu à ma rencontre, tu viens à ma rencontre. Merci Jésus. Laisse-moi m’approcher de toi.

Demande
Croître dans la foi.

Points de réflexion

1. Au début de sa vie publique en Galilée, Jésus se trouvait un jour au bord du lac, et il demanda à un pécheur, nommé Simon, qu’il avait peut-être déjà rencontré auparavant, de pouvoir monter dans sa barque pour pouvoir parler à la foule nombreuse, depuis le bord du lac. Une fois qu’il a fini de parler, il demande à Simon de s’éloigner, pour aller prendre du poisson. Simon, pécheur expérimenté, a essayé toute la nuit de prendre du poisson sans y arriver, il est donc sceptique devant ce que veut faire Jésus maintenant, mais il s’exécute, sur la parole de ce maître.

2. Dans ce passage nous trouvons un enseignement important sur la foi. Avoir la foi, c’est faire confiance à Dieu, quelle que soit la situation où nous soyons, quelle que soit la chose qu’il nous demande de faire. Logiquement, Pierre n’aurait pas dû aller de nouveau essayer de prendre du poisson, il était le pécheur chevronné, pas Jésus. Mais, sur sa parole, il l’a fait. La foi nous emmène parfois dans des terres inconnues, nous demande parfois de faire des choses que nous ne comprenons pas.

3. Il y a en effet dans notre foi plusieurs choses que nous ne pouvons pas comprendre : le mystère de la Trinité, un seul Dieu et trois personnes ; l’Incarnation du Fils ; sa conception virginale. Mais cela n’est pas tout. Car la foi nous touche aussi personnellement. Dans notre vie il y a des événements, des rencontres, des souffrances, que nous ne pouvons pas expliquer, dont nous ne voyons pas le sens, la raison. C’est là que la foi nous touche dans notre vie. La vraie sagesse de vie consiste en effet à se laisser guider par la foi. Celui qui s’abandonne dans les mains de Dieu, c’est celui-là qui vit pleinement la foi.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je crois en toi. Je veux que ce soit toi qui diriges ma vie. Aide-moi à m’abandonner à toi. C’est toi qui sais bien mieux que moi ce qui est bon, ce qui est le mieux dans ma vie. Prends-moi à ta suite, Jésus.

Résolution
Demander chaque jour à Jésus d’avoir une foi un peu plus grande.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales