Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 mai 2017 - Sainte Jeanne d’Arc
Date : lundi 9 janvier 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Apprends-moi à te découvrir par la confiance !

Evangile selon St Matthieu, chapitre 3, 13-17

Alors paraît Jésus. Il était venu de Galilée jusqu’au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui. Jean voulait l’en empêcher et disait : « C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi ! » Mais Jésus lui répondit : « Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice. » Alors Jean le laisse faire. Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau, et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. »

Prière d'introduction
Je crois en toi, ô Père, qui es à la fois créateur du ciel et de la terre et celui qui est présent dans le secret de mon cœur (cf. Mt 6,6). Je crois en toi, Dieu le Fils, qui est mort et ressuscité pour me racheter du péché, qui descend chaque jour sur l’autel au commandement du prêtre, et qui me pardonne chaque semaine en confession. Je crois en toi, ô Esprit Saint, toi qui vivifies l’Église et la guide au long de son pèlerinage sur la terre, toi qui me montres le chemin vers le ciel chaque jour et m’incite à courir sur ce chemin.

Demande
Jésus, permets-moi de te découvrir dans ma vie. Apprends-moi à te faire confiance afin de découvrir ta main aimante et active dans ma vie.

Points de réflexion

1. « Jésus était venu de Galilée ».
Anciennement, l’Épiphanie, le baptême du Seigneur et les noces de Cana étaient fêtés le même jour. Quel est le rapport entre ces trois fêtes ? Jésus se révèle au monde. D’abord il se révèle aux mages qui le cherchaient, ensuite après trente ans de vie cachée il se révèle comme Fils de Dieu, et finalement il se révèle à travers son premier miracle. Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus « sort à la rencontre » du monde. Il vient à la rencontre du pécheur qui se fait baptiser par Jean. Dans ma vie aussi Jésus est celui qui a fait et continue à faire le premier pas. Sans quoi je ne l’aurais pas connu.

2. « Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice ».
Jean ne comprenait pas la demande de Jésus. Il se savait indigne de défaire la courroie des sandales du Messie, comment pouvait-il lui donner un baptême de conversion, qui plus est, à quelqu’un qui n’a pas péché, à celui-là même que le péché offense ? Parfois dans notre vie nous ne reconnaissons pas Jésus. Souvent, nous ne comprenons pas pourquoi il nous demande telle ou telle chose. Il nous apparaît même souvent qu’il nous demande de renoncer à tant de choses, alors qu’il nous dit qu’il est le chemin, la vérité et la vie ! Jésus nous demande souvent, comme à Jean le Baptiste, de croire et de lui faire confiance. Je ne sais pas si Jean a compris vraiment la réponse de Jésus, du moins sur le moment, et ce que pouvait vouloir dire « accomplir toute justice ». Mais il a su lui faire confiance.

3. « Et des cieux, une voix disait : ... ».
Et c’est justement parce qu’il a su faire confiance qu’il a pu découvrir Dieu davantage. Voir la Trinité se révéler par la voix du Père et l’Esprit de Dieu descendant comme une colombe sur le Christ, l’oint. Aujourd’hui Jésus veut se révéler à moi aussi dans ma vie, comme il s’est révélé au monde à son baptême. Mais il aime se cacher et se révéler à travers des circonstances, une rencontre, un dialogue avec un prêtre. Et pourtant, offrir un sourire authentique à un passant au lieu de lui présenter mon visage des mauvais jours, ou aimer le Christ dans mes frères (à la fois dans les plus démunis et dans les plus à l’aise matériellement), ce sont autant d’occasions spirituelles, une occasion de vivre son commandement de nous aimer les uns les autres comme il nous a aimés. Une occasion de vivre selon lui. Et d’en découvrir le bonheur. Surtout, de le découvrir lui, de découvrir son amour immense pour chacun des hommes. Son amour qui le pousse à vouloir souffrir et partager la vie, souffrances, peines et joies, de chacun de nous.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, « je te cherche dès l'aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau » (Ps 62, 2). Mais, Seigneur, alors même que je te crois absent, que je ne vois que ténèbres autour de moi, que je me sens seul, tu es là au plus profond de moi, rien que pour moi. « En suivant le sens de la chair, c’est toi que je cherchais ! Mais toi, tu étais plus intime que l’intime de moi-même, et plus élevé que les cimes de moi-même » (Saint Augustin, Confessions III, 6, 11). Apprends-moi à te découvrir par la confiance !

Résolution
Pour toi Jésus, aujourd’hui je veux vivre en cherchant à oublier mes nombreux problèmes pour penser et ouvrir mon regard aux autres.



Cette méditation a été écrite par Frère Loïc Chabut, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales