Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juillet 2017 - Saint Nazaire
Date : mercredi 22 février 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus, Pierre et l’Église

Evangile selon St Matthieu, chapitre 16, 13-19

Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Prière d'introduction
Père, envoie-moi ton Esprit. Sans toi, je ne peux pas prier, je ne peux pas me retrouver devant toi.

Demande
Seigneur, que je ne reste pas insensible à ta parole. Qu’elle illumine ma vie de ta vérité. Je renouvelle mon engagement comme apôtre de ton Église.

Points de réflexion

1. Le Christ annonce au premier des apôtres : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux »
Le Royaume des cieux est un royaume de fils, non un royaume comme ceux du monde délimité par des frontières et des lois plus ou moins compréhensibles et avantageuses. On devient membre de ce Peuple non par la naissance physique, mais par la « naissance d’en haut », « de l’eau et de l’esprit » (Jn 3,3-5), c’est-à-dire par la foi au Christ et le baptême. Le seul qui puisse nous faire entrer dans ce Royaume est le Fils de Dieu. En nous unissant à lui, il nous fait devenir fils dans le Fils. Ceci commence par notre baptême, la « naissance d’en haut ». Et nous intégrons la vraie famille de Jésus (cf. Mt 12,49) qui est l’Église, « le Règne du Christ déjà mystérieusement présent » (Cf. LG 3).

2. Le Catéchisme de l’Église catholique (n° 751) nous explique que « Le mot Église [ekklèsia, du grec ek-kalein, « appeler hors »] signifie ?’convocation’’. Il désigne des assemblées du peuple, en général de caractère religieux. C’est le terme fréquemment utilisé dans l’Ancien Testament grec pour l’assemblée du peuple élu devant Dieu, surtout pour l’assemblée du Sinaï où Israël reçut la Loi et fut constitué par Dieu comme son peuple saint (cf. Ex 19). En s’appelant ?’Église ?’, la première communauté de ceux qui croyaient au Christ se reconnaît héritière de cette assemblée. En elle, Dieu "convoque" son Peuple de tous les confins de la terre ».
Remarquons que « Église » signifie étymologiquement « appeler hors » et appelle donc à sortir pour se retrouver entre eux et avec le Seigneur. Appeler hors, c’est une invitation à sortir de soi, à sortir de sa commodité, de son petit monde plus ou moins douillet et plus ou moins auto-contrôlé, du cercle de gens que je connais. C’est une assemblée sacrée régie par la loi de la charité, la vie même du Seigneur. En effet, le sang qui coule dans les veines des baptisés est la Vie de Dieu : l’amour. L’Église est le Corps du Christ. Lui qui par amour s’est livré pour nous, pour toi et pour moi. Il était prêt à tout, même à mourir. Il est entré dans la mort, mais la mort n’a pas eu le dernier mot. Puisqu’il a vaincu la mort de l’intérieur, « la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur l’Église » non plus.

3. Cette famille de l’Église, le Seigneur la fait reposer sur celui qui le représente : Pierre, le premier des apôtres. Jésus est l’Apôtre par excellence, puisque apôtre signifie envoyé (du grec apostoloi). Et il est l’envoyé du Père pour nous. Et lui à son tour fait de nous ses envoyés, en commençant par les apôtres, avec Pierre à leur tête. Les apôtres sont envoyés en mission pour être témoins de la Résurrection du Seigneur, pour transmettre la Bonne Nouvelle de Dieu aux hommes. Sans apôtres, comment les hommes pourront-ils découvrir qu’ils sont appelés à cette famille de Dieu ? Comme l’écrit Saint Paul : « Or, comment l’invoquer, si on n’a pas mis sa foi en lui ? Comment mettre sa foi en lui, si on ne l’a pas entendu ? Comment entendre si personne ne proclame ? Comment proclamer sans être envoyé ? » (Rm 10,14-15) Le Christ, n’étant plus sur terre comme il l’était avec les apôtres, fait de Pierre son vicaire, son représentant sur terre. Pierre, le pape, est le pasteur et le gardien de l’Église. Il est le fondement visible de cette famille des enfants de Dieu.

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, fais de moi ton apôtre auprès de mes frères.

Résolution
Prier aujourd’hui pour l’Église et pour le pape.



Cette méditation a été écrite par Anne-Marie Terrenoir, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales