Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 avril 2017 - Saint Pie V
Date : jeudi 30 mars 2017
La m餩tation

 

Les méditations

« Ne crains pas, crois seulement ! »

Evangile selon St Jean, chapitre 5, 31-47

Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ; c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face, et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé. Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! La gloire, je ne la reçois pas des hommes ; d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu.
Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ? Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »

Prière d'introduction
Seigneur, pendant que j’écoute ta parole, garde-moi en silence intérieur et extérieur !

Demande
Seigneur, tu parles, dans cet Évangile, à ceux qui critiquent les miracles que tu accomplis le jour du sabbat. Tu leur dis : « Vous n'avez pas l'amour de Dieu en vous » (Jn 5,43). Ô Seigneur, la prière peut beaucoup. Nous vous présentons le cœur de tous ceux qui ne vous aiment pas. Souvenez-vous de votre miséricorde et daignez les guérir pour qu'ils accueillent l'amour.

Points de réflexion

1. Un témoin est celui qui a vu ou assisté à un événement. Il peut donc attester de ce fait aux autres, rendre compte de ce qu’il a vu. Jésus explique, dans cet Évangile, qu’il a quatre sortes de témoins. Jean le Baptiste : « Vous avez envoyé trouver Jean et il a rendu témoignage à la vérité » ; les miracles : « Mais j’ai plus grand que le témoignage de Jean : les œuvres que le Père m’a donné à mener à bonne fin témoignent à mon sujet » ; le Père lui-même : « Le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage ». Jésus fait sans doute allusion au témoignage du Père lors de son baptême. Ce témoignage sera renouvelé lors de la Transfiguration. Enfin, les Écritures : « Ce sont elles qui me rendent témoignage ».
Et nous, qui connaissons la suite de l’Évangile, nous avons les témoignages suprêmes de la mort de Jésus sur la croix : « L’un de ses soldats, de sa lance, lui perça le côté et il en sortit aussitôt du sang et de l’eau. Celui qui a vu rend témoignage ? son témoignage est véritable, et celui-là sait qu’il dit vrai ? pour que vous aussi vous croyiez » (Jn 19,35).

2. Et ces témoins que disent-ils ? Ils témoignent de Jésus vérité, salut, vie. Vérité : « Jean a rendu témoignage à la vérité » ; salut : « Je dis cela pour que vous, vous soyez sauvés » ; vie : « Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! »

3. « Comment pouvez-vous croire, vous qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ? » (Jn 5,44).
Pour Jésus, il y a donc un lien entre croire et chercher la gloire qui vient du Dieu unique. Grâce à ces témoignages dont parle Jésus, « Nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru » (1Jn 4,16). Et sainte Élisabeth de la Trinité ajoute : « C’est là, le grand acte de notre foi, c’est le moyen de rendre à notre Dieu amour pour amour ». Lui rendre gloire, c’est d’abord et surtout croire en lui.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, saint Jean nous le dit, tous ces témoignages sont là pour que nous croyions (Cf. Jn 19,35). Toi-même, tu le répètes à maintes occasions dans l'Évangile : « Ne crains pas, crois seulement ». Ô Seigneur, comme je ne suis capable de rien seul, viens au secours de ma foi, accorde-moi la grâce de la faire grandir chaque jour de ma vie, rends-la profonde et persévérante jusqu'au jour où je te verrai en pleine lumière !

Résolution
Je répéterai à plusieurs moments de la journée : Jésus, j'ai confiance en toi. Je tâcherai d'y mettre en vérité mon cœur et pour montrer à Jésus que j'ai vraiment confiance, je lui abandonnerai tel souci et ne le ruminerai plus. La confiance bannit la crainte.



Cette méditation a été écrite par Patricia Freisz

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales