Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 décembre 2017 - Sainte Adélaïde
Date : samedi 13 mai 2017
La m餩tation

 

Les méditations

« Celui qui m’a vu a vu le Père »

Evangile selon St Jean, chapitre 14, 7-14

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux- tu dire : ?Montre-nous le Père ? ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

Prière d'introduction
Seigneur, tu viens de faire tes adieux à tes apôtres et ils sont complètement désemparés... Au cours des années passées avec toi, ils ont été témoins de ton pouvoir sur la maladie, sur la puissance et l’astuce des démons, de ton pouvoir sur la mort elle-même au moment de la résurrection de Lazare, etc. Certains se souviennent aussi de la résurrection du fils de la veuve que tu as rendu à sa mère, à Naïm. Ces années n’ont pas été faciles, les pharisiens et les juifs s’opposant à toi. Et, plusieurs fois, tu avais parlé de ton retour vers le Père, mais ils n’avaient pas compris de quoi il s’agissait et avaient encore moins réalisé la nécessité de ce départ vers le Père.

Demande
Seigneur, augmente ma foi, augmente en moi cette volonté de te connaître et de témoigner de toi auprès de ceux qui m’entourent, qui t’aiment et te connaissent. Accorde-moi aussi la grâce de témoigner de toi par mes actions et mes paroles, là où tu me donnes de vivre au quotidien.

Points de réflexion

1. « Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père ».
Les disciples t’ont vu et t’ont suivi et ils reconnaissent qu’ils ne peuvent pas te quitter parce que tu as les paroles de la vie éternelle. Mais ils ont bien besoin d’explications supplémentaires pour comprendre ce que tu veux leur faire découvrir. «  Seigneur, comment saurions-nous le chemin ? » avait demandé Thomas (Jn 14,5).

2. « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » lui as-tu répondu, ainsi leur est-il confirmé que le seul chemin à suivre est celui que tu suis toi-même.
Tu leur confirmes que tu es ce Chemin comme tu es la Vérité sans laquelle il est impossible d’avancer sans crainte au milieu des nombreuses difficultés : tu es le Chemin qui nous conduira jusqu’au but que le Père a fixé dès avant la création du monde.

3. « Montre-nous le Père et cela nous suffit ».
Philippe exprime une intuition très juste. Tout homme, depuis la création, porte en lui ce désir de rencontrer le point de départ de son existence, le point de départ de l’existence de cette humanité à laquelle il appartient. De quoi avons-nous besoin pour mener une existence cohérente si nous ne savons pas d’où nous venons ni où nous allons ?
« Montre-nous le Père ? » Les disciples et les apôtres n’ont pas vraiment compris que tu n’es venu que pour nous conduire au Père. Ce n’est pas un chemin tracé dans la campagne ou au milieu d’un désert, mais c’est découvrir Dieu comme origine, comme jaillissement qui peut sans cesse renouveler toute chose.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, sans toi, chacun de nous avance tout seul, irrémédiablement seul ; mais, sans le savoir clairement, chacun se pose la question « qui suis-je ? » et, comme le fils prodigue, désire profondément retrouver la maison du Père et y demeurer pour toujours. Seigneur, que puis-je faire pour trouver ou retrouver le chemin qui me mène au Père ? Lire, prier, demander conseil et accueillir le Paraclet que tu nous as promis. Oui, mais il me faut aussi ta grâce ! Seigneur, fortifie ma foi et que je marche toujours dans ta main : je sais que tu tiendras tes promesses d’accomplir ce que nous te demanderions avec foi et avec force. Seigneur, garde-moi près de toi et accorde-moi d’approcher de toi ceux au milieu desquels tu me donnes de vivre.

Résolution
Me souvenir que le Seigneur est toujours avec moi et qu’il a fait de moi son temple.



Cette méditation a été écrite par Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales