Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 octobre 2018 - Ste Thérèse d’Avilla
Date : dimanche 1er avril 2018
La m餩tation

 

Les méditations

« Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts »

Evangile selon St Jean, chapitre 20, 1-9

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

Prière d'introduction
Le Christ est ressuscité, alléluia ! Il est vraiment ressuscité, alléluia ! Seigneur, en ce matin de Pâques, viens réjouir mon cœur de ta présence. Aujourd’hui le motif de mon bonheur est impérissable : c’est ta victoire sur la mort, c’est ta présence à mes côtés.

Demande
Seigneur Jésus, par ta Résurrection, viens me rencontrer aujourd’hui !

Points de réflexion

1. Aujourd’hui le Seigneur est sorti du tombeau et il apparaît à ses disciples. Il veut me rencontrer moi aussi. Il vient me prendre par la main, il m’emmène contempler la nature qui revit au printemps, il réchauffe mon cœur de sa présence. Il sait qu’en ce matin de Pâques il y a encore quelques ténèbres, comme lorsque Marie Madeleine se rendit au tombeau. Il y a encore des ténèbres en mon cœur car je continue de me contempler moi-même, mes problèmes, mes projets, mes désirs. Jésus m’invite à convertir mon regard. Il me dit : « Regarde-moi, contemple-moi. Aujourd’hui je suis ta joie. »

2. Les ténèbres ne se sont pas totalement dissipées mais je cours avec Pierre et Jean au tombeau. Je suis plein d’enthousiasme, car c’est déjà l’espérance du Ressuscité qui m’habite. Mais avec Jean, je m’arrête devant le monument. Le tombeau, c’est le lieu de la mort. Vais-je entrer dans la mort avec le Christ pour ressusciter avec lui ? L’Évangile semble me dire : si tu veux rencontrer pleinement le Ressuscité, entre avec lui dans le tombeau. Je résiste : c’est froid, c’est ténébreux, cela fait peur. Il faut mourir à soi-même. Et puis arrive saint Pierre, c’est-à-dire l’Église : les saints, les croyants, cette multitude de frères connus et inconnus qui m’accompagnent. Je les vois qui entrent, certains aussi indécis que moi, et cependant ils ressortent transfigurés...

3. Allons, faisons le pas ! Entrons dans le tombeau. En fait nous y sommes déjà entrés par notre baptême, nous sommes morts avec le Christ pour ressusciter avec lui. Le tombeau, c’est l’abandon de notre égoïsme, de notre protagonisme, c’est arrêter de penser que nous nous sauverons parce que nous en sommes capables. La Résurrection, c’est recevoir notre vie de Dieu, notre salut comme un don. Ravivons le don de notre baptême, reconnaissons qu’il y a en nous une autre vie, une vie qui nous dépasse : la vie du Christ ressuscité. Entrons pleinement dans la vie du Fils de Dieu, une vie décentrée de nous-mêmes et polarisée vers le Père.

Dialogue avec le Christ
Christ ressuscité, vivant et présent, merci pour ce temps de prière. Viens raviver la flamme de mon baptême, ta vie en moi. Tu sais que cette flamme est fragile, que parfois peut-être elle s’éteint. Et pourtant elle est la lumière sur ma route et la chaleur de mon cœur. Aujourd’hui tu es ressuscité, et par mon baptême tu m’as ressuscité avec toi.

Résolution
Cultiver la joie intérieure de la présence du Christ : ma joie, c’est le Christ ressuscité.



Cette méditation a été écrite par Frère Melchior Poisson, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales