Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 mars 2017 - Saint Gontran
Navigation: La messe expliquée

 

La messe expliquée

Eucharistie

Commençons par le début : c’est le mot grec « eucharistie » qui désigne notre sacrement. Un mot tout simple d’ailleurs puisqu’il veut dire : « merci » ! De nos jours encore, en Grèce, on entend ce mot prononcé dans la rue, dans les conversations courantes. Pour un service rendu, on dit « eucharisto poli » (merci beaucoup). Il n’est certainement pas inutile de rappeler que célébrer la messe, c’est d’abord et avant tout dire merci. C’est une action de grâce ! « Vraiment il est juste et bon de te rendre grâce... ». En partant à l’église le dimanche, il est bon de se demander : de quoi puis-je rendre grâce à Dieu ? Comment vais-je unir ma prière à la grande prière du Christ qui s’écrie «  Père, je te rends grâce ? » (cf Jn 11,41) . L’apôtre Paul écrit aux Ephésiens : « chantez et célébrez le Seigneur de tout votre coeur, remerciant (eucharistiant) Dieu le Père en tout temps et à tout propos au nom de notre Seigneur Jésus Christ » (Eph 5,19-20). N’avons-nous pas à rendre notre vie plus eucharistique ? Prenons modèle sur la Vierge Marie qui chante son Magnificat et qui est vraiment, selon l’expression du pape Jean Paul II : la femme eucharistique.

C’est certainement le motif le plus profond que nous avons de venir à la messe. Nous venons comme le lépreux de l’évangile (cf Luc 17) remercier le Seigneur. Déjà Origène au 3ème siècle s’exprimait ainsi : « nous célébrons l’eucharistie car nous ne sommes pas des ingrats ».


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales