Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 mars 2017 - Saint Gontran
Navigation: La messe expliquée

 

La messe expliquée

Le Chant

« Chantez à Dieu de tout votre coeur avec reconnaissance, par des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés » écrit saint Paul aux Colossiens (3,16 ; cf Ep 5,19). Lors de la Cène, Jésus et ses apôtres entonnèrent des hymnes, note l’évangile (Mt 26,30). Il s’agit probablements de ces psaumes (113 à 118) qui prenaient place dans le rituel du repas pascal. De même la messe est ponctuée de chants qui n’ont pas simplement une fonction ornementale mais qui font partie de l’action liturgique elle-même. « Chanter est le fait de celui qui aime » dit saint Augustin. La messe, sacrement de la charité, se doit donc, autant que faire se peut, d’être chantée. Le chant d’entrée a en particulier une triple fonction. Il doit (cf PGMR n°25) :

- Favoriser l’union des fidèles rassemblées, l’unité des voix qui chantent étant en à la fois le signe et le moyen de l’unité des coeurs qui célèbrent.
- Introduire au mystère du temps ou de la fête liturgique célébrés ce dimanche
- Acclamer la procession d’entrée des ministres, comme au jour des Rameaux le peuple acclamait son Seigneur marchant vers la Jérusalem de son saint Sacrifice.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales