Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 avril 2017 - St Louis-Marie Grignon de Montfort
Navigation: La messe expliquée

 

La messe expliquée

La liturgie de la Parole

« Dans la célébration de la liturgie, la Sainte Ecriture a une importance extrême ». Depuis le Concile Vatican II, la liturgie nous offre quotidiennement et chaque dimanche une lecture de la Sainte Ecriture plus abondante, plus variée et mieux adaptée. Il s’agit dans l’optique de la Constitution sur la Sainte Liturgie (SC n° 24 et 35) de restaurer chez les fidèles un goût savoureux et vivant de la Sainte Ecriture.
A la Synagogue, le jour du Sabbat, il y avait une première lecture de la Torah, c’est-à-dire des cinq premiers livres de la Bible. Puis suivait une lecture des prophètes. Enfin venait l’homélie. On découvre ce schéma (Torah/Prophètes/Homélie) dans le livre des Actes des Apôtres. Lorsque Paul et Barnabé entrent à la Synagogue d’Antioche de Pisidie, le jour du Sabbat, il est dit : « Après la lecture de la Loi et des Prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire : "Frères, si vous avez quelque parole d’encouragement à dire au peuple, parlez." » (Actes 13,14-15). On entrevoit la même séquence liturgique dans la synagogue de Nazareth, mais cette fois c’est Jésus qui est invité à lire le livre du prophète et à faire l’Homélie (Luc 4, 16-22). Il est frappant de constater que notre liturgie catholique connaît semblablement le même ordonnancement des lectures suivie de l’homélie.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales