Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : mardi 27 janvier 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Suis-je de la famille ?

Saint Marc 3, 31-35

Comme Jésus était dans une maison, sa mère et ses frères arrivent. Restant au-dehors, ils le font demander. Beaucoup de gens étaient assis autour de lui ; et on lui dit : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? » Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, ma mère. »

Réflexion

1. Qui sont les frères de Jésus ? Cet évangile doit retenir tout spécialement notre attention puisqu’il s’adresse très directement à chacun d’entre nous. Le Seigneur est prêt à accueillir chacun de nous auprès de Lui. Il veut établir avec nous un lien intime, celui d’une mère, d’une sœur, d’un frère. Ce n’est plus un maître qui enseigne mais un ami qui nous ouvre son cœur et nous appelle à demeurer avec lui. Pour cela, le Seigneur nous dit qu’il suffit de faire sa volonté. Arrêtons-nous un instant et réfléchissons : avoir Dieu pour frère !

2. Comment connaître la volonté de Dieu ? Tout homme qui prend le temps de s’arrêter et de réfléchir peut connaître la volonté de Dieu. Tout d’abord, nous avons les dix commandements donnés par Dieu lui-même et que Jésus nous rappelle : « Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » Un peu plus loin, Jésus ajoute : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée… et tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Mat. 22) A cela nous pouvons ajouter les cinq commandements de l’Eglise : aller à la Messe tous les dimanches et fêtes, nous confesser et communier au moins une fois par an, accomplir le jeune et abstinence demandés , et subvenir aux besoins matériels de l’Eglise (cf. CEC § 2041- 2043)

3. Marie, notre modèle. Sachons nous comporter comme Marie dans cet évangile. La réponse de Jésus à son égard n’est pas une offense ou un rejet, bien au contraire. C’est la confirmation de ce que Marie a dit lors de l’Annonciation. Elle est la « servante du Seigneur », celle qui a accepté d’accomplir la volonté de Dieu dès le début. L’imitation de ses vertus est le chemin le plus sûr pour que Dieu devienne notre Frère.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, donne-moi la force de ton amour, pour que je sois courageux et généreux, et que j’apprenne ainsi à toujours faire ta volonté.

Résolution

Revoir aujourd’hui comment je fais la volonté de Dieu dans ma vie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales