Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 décembre 2018 - Saint Jean de la Croix
Date : jeudi 31 mars 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Nous sommes témoins

Saint Luc 24, 35-48

A leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment ils l’avaient reconnu quand il avait rompu le pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d’eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea devant eux. Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures. Il conclut : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins. »

Prière d’introduction En m’approchant de toi aujourd’hui dans la prière, Seigneur, je te demande de toucher ma vie, que je sois imprégné de la connaissance et de l’amour de ta Résurrection. Puisse- je m’engager à ta suite, te satisfaisant et édifiant mes frères et soeurs dans la foi par un réel exemple de charité évangélique.

Pétition Seigneur, accorde-moi une foi agissante qui témoigne de ta résurrection en se donnant généreusement aux autres dans un esprit de charité évangélique.

Points de réflexion

1. « Que la paix soit avec vous ». Ce sont les premiers mots prononcés par Jésus lors de son apparition. La paix du cœur ne résulte pas de nos efforts pour forger une bonne attitude fondée sur une pensée positive. La paix véritable provient d’une relation avec le Christ. Peu importe ce qui advient, si nous avons Jésus dans nos vies, tout s’arrange. La vie peut ressembler aux eaux turbulentes de l’océan agité par un orage, mais au fond, le calme règne. Jésus Christ a la réponse à nos problèmes, même les plus difficiles. Il est la seule véritable solution à nos difficultés.

Nous ne sommes certes pas séduits par la perspective naïve qu’il pourrait exister pour nous, face aux grands défis de notre temps, une formule magique. Non, ce n’est pas une formule qui nous sauvera, mais une Personne, et la certitude qu’elle nous inspire : Je suis avec vous ! (Jean Paul II, Novo Millennio Ineunete 29)

2. Regardez mes pieds et mes mains : c’est vraiment moi !
C’est intéressant de noter que Jésus n’a pas demandé aux disciples de regarder son visage pour le reconnaître. Il leur a demandé de regarder ses mains et ses pieds, c’est à dire, ses plaies. Ses plaies sont inséparables de sa personne. Pour connaître le Christ en profondeur, nous devons nous charger de notre croix, car la croix est inséparable de Jésus, tout comme ses plaies.

Ma nature voudrait se retenir quand je vois tant de croix si lourdes qui se dirigent vers moi...Il n’y a pas de vie plus belle ou plus féconde que celle vécue clouée à la croix afin de faire la sainte volonté de Dieu. (Lettre du Père Marcial Maciel, L.C. de 1946)

3. Vous êtes mes témoins.
Jésus insiste : il n’y a que par la croix que nous pouvons le connaître. Nous devons nous charger des croix de notre propre vie afin de devenir comme lui. Cependant, cela ne suffit pas de « connaître » le Christ, il est aussi nécessaire de « parler du Christ ». Chaque croyant doit être un signe pour le monde : être une extension visible et crédible de la présence salvatrice du Très-Haut, où qu’il habite ou qu’il travaille. Il doit y arriver par un style de vie unique, avec un cœur libre, un esprit créatif et une fidélité qui déterminent sa vie. Vous devez « parler » du Christ avec foi et courage. Ceci est votre mission, la mission de nous tous, et la mission de l’Eglise toute entière ! Une mission qui a sa source pas autant dans le souci anxieux d’aider « les autres » mais dans une rencontre avec le Seigneur ressuscité qui nous inspire de donner librement notre vie à tous. (Jean Paul II, L’Osservatore Romano du 22 juillet 1991).

Dialogue avec le Christ
Seigneur, donne-moi ta grâce afin de me permettre de relever le défi de l’évangile et des enseignements de l’Eglise. Aide-moi à rejeter toute médiocrité de ma vie de foi. Enflamme mon coeur d’un amour ardent qui témoigne par une vie remplie de charité évangélique.

Résolution
Dans mes conversations aujourd’hui, je ferai un effort conscient de bien parler des autres et j’éviterai toute occasion de médisance



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales