Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : dimanche 5 mars 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

A l’heure de la tentation

Saint Marc 1, 12-15

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert. Et dans le désert il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. Après l’arrestation de Jean Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, sois à mes côtés pendant ce temps de prière. Que ton Esprit Saint m’éclaire et me motive à prier avec ferveur et amour.

Demande Seigneur Jésus, aide-moi à me rappeler mes choix à l’heure de la tentation.

Points de réflexion

1. Le rôle de la tentation. La vie publique de Jésus commence par un duel avec Satan. Avant de faire de miracles, avant de raconter des paraboles, avant de choisir ses disciples, le Seigneur nous indique clairement sa mission. Il est venu sur la terre pour détruire les oeuvres du diable et établir le royaume de la grâce. Pour le faire, Jésus a confronté la plus grande arme de Satan : la tentation. Satan séduit la volonté de l’homme pour le faire tomber dans une vie de péché. Jésus rencontre le diable sur son propre terrain et — face à une tentation mystérieuse - ne se détourne pas de la volonté de son Père.
La tentation joue un rôle important dans le plan du rachat. Elle nous aide à nous définir en dirigeant nos vies vers Dieu par une étreinte de la grâce ou vers le péché par une étreinte de nous-même. Chaque fois que la tentation lève sa tête - sous des formes multiples — nous atteignons un point déterminant. La liberté humaine laisse toujours l’homme libre d’accepter ou de rejeter la tentation et sa décision détermine le caractère de sa personne. Nous marchons en équilibre entre le bien et le mal à chaque moment, nous sommes en permanence face au choix de devenir un saint ou un criminel.

2. Des bêtes sauvages et des anges. Nous avons en nous-mêmes le potentiel de devenir des saints ou des pécheurs. Personne n’a de destin prédéterminé. Même les anges ont dû faire un choix libre pour le bien ou pour le mal, et par ce choix, ils ont forgé leurs destins personnels. L’amour et le dévouement des anges qui ont choisi le bien ont fait d’eux des instruments fidèles à la volonté et au plan de Dieu. L’égocentrisme vicieux des démons les a transformés en des bêtes affamées sans cesse à la recherche d’âmes à dévorer. Nous, par nos choix même les plus intimes et secrets, sommes acteurs de cette lutte continue et cosmique entre le bien et le mal. L’heure de la tentation est l’heure du choix et de la décision. Plus la tentation est forte, plus la décision sera forte. Un choix répété en faveur du bien nous donne une habitude de faire le bien. Beaucoup de bonnes habitudes forgent un caractère vertueux. Avoir un caractère vertueux, ouvert à la grâce de Dieu, est la définition de la sainteté.

3. Ici et maintenant. La présence de Jésus en Galilée a été marquée par un appel à la décision. Personne ne peut rester indifférent face au Christ ; personne n’entend son message sans prendre une décision conséquente. Jésus appelle tous les hommes et toutes les femmes à faire partie de son royaume, et cet appel force constamment des personnes à choisir : ou bien de se rapprocher de lui, ou bien de s’en éloigner.
Le meilleur moment est le moment présent, et le meilleur endroit est toujours ici où nous nous trouvons. Si non maintenant, quand ? Si non ici, où ?

‘L’Eglise comprend donc le temps de carême comme un défi spécial à combattre le mal, à ses racines mêmes. La tentation est non seulement une occasion de péché, mais c’est également une racine du péché. L’homme est non seulement attiré par le mal, mais parfois il est également entouré par le mal. Le Christ met en garde l’homme de tout cela dès le début de ce chemin qui est le carême. En même temps il met au courant chacun de nous de la puissance salvatrice de l’évangile’ (Homélie du pape Jean Paul II, 24 fév., 1985).

"La sainteté tout entière réside dans l’amour envers Jésus-Christ et vous ne pourrez Lui vouer un véritable amour tant que vous serez tournés vers vous-même ; Rappelez-vous que, cet amour envers Jésus-Christ, vous devez le mesurer à votre amour pour les hommes et que l’obstacle le plus important à cet amour est l’égoïsme. " (Père Marcial Maciel, L.C. 1949).

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, donne-moi la force à l’heure de la tentation. Que les tentations que j’arrive à surmonter deviennent les pierres de touche d’ une vie sainte.

Résolution Aujourd’hui je serai attentif aux manières subtiles par lesquelles je suis tenté à centrer ma vie sur moi-même. Quand ces tentations viennent, je m’engage fermement à choisir la volonté de Dieu et non la mienne.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales