Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : dimanche 6 mai 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un commandement nouveau

Saint Jean 13, 31...35

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt. Mes petits enfants, je suis encore avec vous, mais pour peu de temps. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres. »

Prière d’introduction Seigneur, je me mets en ta présence ce matin. Je crois en toi avec tout mon coeur. Aide-moi à mettre de côté toutes les distractions et à me donner vraiment à toi pendant cette méditation.

Demande Seigneur, fais que ton amour personnel et passionné pour moi devienne source de dynamisme pour me donner de plus en plus aux autres et à travers eux, à toi.

Points de réflexion

1. L’amour que vous aurez les uns pour les autres. En vertu de l’appel de Dieu et par une loi inscrite dans notre nature même, nous sommes poussés à nous donner totalement. Notre épanouissement, comme êtres humains, passe par un amour semblable à celui de Jésus-Christ, c’est-à-dire par un amour qui fait de nos vies un don. Ce don de soi ne peut pas rester un idéal, ni s’épanouir dans le vide. Le don de soi se réalise dans les circonstances de la vie quotidienne. Il doit "se produire" dans le « ici et maintenant » de nos vies quotidiennes : à la maison, au travail, au supermarché, à la paroisse, avec les voisins, avec ceux qui nous aiment et avec ceux qui ne nous aiment pas, avec notre conjoint, avec nos enfants, avec nos parents, avec l’étranger, avec les pauvres. Le véritable don de soi ne se justifie pas par de simples motifs philanthropiques ou par une impulsion purement humaine de décence et de générosité, même louable. Pour un chrétien, le don de soi trouve sa source et sa signification dans une relation personnelle et passionnée avec Jésus-Christ.

2. Dieu lui-même augmente notre don en mettant son amour dans nos coeurs. L’invitation suprême faite par Dieu aux hommes est de nous donner la possibilité d’être consumés par le feu de son Amour. Nous sommes créés à l’image de Dieu, qui lui-même est don absolu. Pour arriver à la hauteur de notre vocation comme fils et filles de Dieu, Dieu doit placer cet amour en nous, le consolider par sa grâce, nous inciter par son inspiration, et faire fructifier lui-même nos faibles efforts de générosité. Si nous demandons cela avec un coeur généreux, Dieu ne nous désavouera pas.

3. L’amour du Christ donne une impulsion audacieuse à notre don. Découvrir et redécouvrir l’amour prodigieux du Christ pour nous donne une impulsion définitive à notre détermination de vivre cette loi du don : "derrière la croix, il y a le Christ, il y a son amour merveilleux, sa tendresse, sa surprise. Il est notre frère, notre ami, notre Seigneur, notre tout. Il reste toujours fidèle, Il ne nous abandonne jamais, Il est toujours à notre côté. Parfois son amour est exigeant et sévère, et cela nous assure de son authenticité, parce qu’Il cherche le meilleur de nous-mêmes ; d’autres fois son amour veille sur notre faiblesse, enrichit notre pauvreté, comble nos plus secrets désirs, donne, par sa lumière, de la puissance à notre petite torche, et surtout rassasie de façon mystérieusement divine notre désir ardent d’aimer et d’être aimés. Par cet amour,r nous sommes capables d’aimer les autres avec une absolue sincérité, avec un don et un désintéressement complets en cherchant le meilleur d’eux-mêmes et le meilleur pour eux. Cet amour enflamme notre zèle pour le salut des hommes, pour faire connaître le Christ, et pour faire sentir aux autres la douce violence de sa présence bienfaitrice et sanctifiante. Il nous rend capables de l’impossible. " (Père Marcial Maciel, LC le 16 juin, 1975).

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, par le don de la charité divine que tu infuses en mon coeur, permets-moi d’aimer les autres avec une sincérité absolue. Permets-moi d’aimer les autres pour eux-mêmes - pas pour moi, ou pour mes propres intérêts cachés. Embrase mon ardeur pour le salut des âmes. Aide-moi à te faire connaître de sorte que d’autres découvrent ta bonté irrésistible. Aide-moi à t’aimer tellement, que tu puisses me demander n’importe quoi, même l’impossible.

Résolution Aujourd’hui, j’écouterai ce que Jésus veut de moi et je donnerai sans réserve ce qu’il demande.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales