Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : lundi 21 mai 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le test du véritable don de soi

Saint Jean 16, 29-33

A l’heure où jésus passait de ce monde à son Père, il parlait à ses disciples. Ceux-ci lui disent alors : « Voici que tu parles ouvertement, sans employer de paraboles. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et qu’il n’y a pas besoin de t’interroger : voilà pourquoi nous croyons que tu es venu de Dieu. » Jésus leur répondit : « C’est maintenant que vous croyez ! L’heure vient - et même elle est venue - où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; pourtant je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Je vous ai dit tout cela pour que vous trouviez en moi la paix. Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance : moi, je suis vainqueur du monde. »

Prière d’introduction Seigneur d’amour, je crois dans le plan que tu as pour ma vie. J’ai confiance, avec ta grâce, je deviendrai une personne plus généreuse de jour en jour et je serai fidèle à ta volonté, à chaque moment de ma vie. De tout mon amour je m’unis à toi par la prière, pour ta gloire et le salut du monde entier. Amen.

Demande Permets, Seigneur, que le don que je te fais de moi-même devienne plus réel, plus reconnaissable et efficace. Apprends-moi à accueillir les privations avec joie et générosité.

Points de réflexion

1. L’exemple du don de soi de Jésus nous enseigne la maîtrise de soi pour le royaume. Par un don de soi inconditionnel, Jésus a vaincu le monde. Il a vaincu l’intrigue par la douceur, la haine par l’amour, la violence par son Evangile d’amour inconditionnel, la mort par sa résurrection. Et ce qui est le plus important, le don total de Jésus nous enseigne comment dépasser les « problèmes » que nous aurons dans ce monde en le suivant. Par notre don généreux, aidé et renforcé par la grâce de Dieu, nous pouvons gagner nos batailles contre nos passions désordonnées. Nous pouvons vaincre les tentations de la chair, l’attirance d’une vie plus facile, les séductions désordonnées de « succès » matériel et humain et la résistance à la grâce que nous ressentons au plus profond de notre caractère et de notre personnalité.

2. La mesure du véritable don de soi est le renoncement. Le « don de soi » est l’appellation positive que nous donnons à cette loi de vie, et c’est sur lui que nous devrions toujours nous concentrer- positivement. Néanmoins, le don de soi implique toujours un oubli de soi et un renoncement à soi-même. Le renoncement par amour est le test réel du véritable amour du Christ : le don devient pur. Le renoncement par amour est le test complet de l’amour véritable envers le Christ. « Si quelqu’un prétend aimer Dieu alors qu’il a de la haine pour son frère, c’est un menteur : si on n’aime pas son frère que l’on voit, comment va-t-on aimer Dieu qu’on ne voit pas ? » (1Jn 4,20)

3. Comment mesurer mon propre degré de renoncement ? En présence du Christ, il peut être valable de nous examiner sur la profondeur que nous donnons à ce renoncement dans nos vies : est-ce que je mesure mon amour pour le Christ par cette loi du renoncement ? Est-ce que j’examine la proportion entre ma vie pour les autres en et ma vie pour moi ? Est-ce que le Christ, que je déclare connaître, aimer et suivre, me demande de plus en plus de renoncement ? Ou est-ce qu’aimer et suivre le Christ n’est pour moi qu’un antidote spirituel pour mon appétit de m’affirmer, de me satisfaire et de me faire plaisir ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, inspire-moi ce qu’il faut faire pour vivre le renoncement positivement, avec joie et générosité. Donne-moi une plus grande capacité pour le renoncement, surtout dans les choses les plus difficiles pour mon caractère et ma personnalité. Ne permets jamais que je m’appesantisse sur la difficulté de te suivre ; aide-moi plutôt à me rappeler la façon dont tu m’as aimé. Amen

Résolution Aujourd’hui, par amour du Christ, je choisirai de faire le sacrifice qui me semble le plus pénible.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales