Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Blanc - Christ-Roi 23 novembre 2014 - Saint Clément Ier
Date : jeudi 29 mai 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’Ascension du Seigneur

Saint Marc 16, 15-20

Jésus ressuscité dit aux onze apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé ; celui qui refuse de croire sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. » Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les miracles qui l’accompagnaient.

Réflexion

1. Du matin de Pâques à l’Ascension : Le Seigneur est resté sur la terre pendant 40 jours après sa résurrection afin d’en donner aux apôtres une preuve solide et convaincante et pour les préparer à la venue de l’Esprit. Demandons la grâce d’avoir une foi forte et vivante dans le mystère de la Résurrection. Chacun d’entre nous doit professer sa foi dans un même Jésus-Christ : né dans une crèche, il a vécu à Nazareth, il a prêché et il a guéri des malades ; il a souffert et il est mort sur la croix puis ressuscité des morts et il vit éternellement. Avec les apôtres, nous devons annoncer cette vérité et être prêts à en rendre témoignage.

2. « Seigneur, est-ce que tu rétabliras le royaume d’Israël ? » (Actes 1, 6) Comment Jésus-Christ conçoit-il le Royaume ? Relisons la prière du Seigneur : « Que ton règne vienne sur la terre comme au Ciel. » Nous voyons donc que par ’royaume’, Jésus veut dire une société sur la terre où la volonté de Dieu serait accomplie aussi parfaitement qu’elle l’est au Ciel. A cause de cela, ce serait un royaume fondé sur l’amour et non sur le pouvoir. Le Seigneur n’est pas déçu par la difficulté des apôtres à comprendre. Il a l’habitude de travailler avec des instruments imparfaits. En respectant notre liberté, Il choisit même de nous associer à son œuvre de salut. Nos imperfections ne peuvent jamais être une excuse pour ne pas travailler à l’extension du Royaume.

3. L’œuvre de l’Esprit. L’œuvre de l’Esprit Saint est de transformer les apôtres et les remplir de ses dons. Il doit compléter le travail du Christ à travers la fondation de l’Eglise. Il doit faire du corps humain son temple et établir le règne de Dieu dans les cœurs. Réfléchissons au pouvoir transformant de l’Esprit Saint qui, d’un groupe d’hommes peureux, incompétents, et sans instruction en fait un groupe des disciples vaillants, compétents et astucieux. « Il est évident que Dieu connaît très bien notre nature, notre fragilité, nos limites, c’est pourquoi Il s’insinue doucement en respectant totalement notre liberté. Il demande, Il sollicite, Il invite…Quand nous lui avons dit « oui », Il commence son œuvre. C’est une œuvre qui prend des jours, des mois, des années, une œuvre qui se termine avec notre mort. Oui, l’œuvre de notre transformation en Jésus-Christ, l’Esprit Saint la réalise avec notre libre coopération. Comme il s’agit de nous rendre semblables à Dieu, qui est le Christ- Celui qui me voit, voit le Père, il est strictement nécessaire de parcourir le même chemin que Jésus : obéissance, abnégation, amour sacrifié, jusqu’à la mort, la mort sur la croix. Il faut éloigner notre esprit de l’esprit du diable et du monde qui ne comprennent pas le Christ et Le combattent comme leurs ennemis personnels. » (Lettre du Père Martial Maciel, L.C. du 14 mars 1964)

Prière

Viens, Esprit Saint, remplir tout mon être : illumine mon intelligence, inspire mes paroles, embrase mon cœur du feu de ton amour et d’un grand zèle apostolique.

Résolution

Demander à l’Esprit Saint de m’aider à contribuer d’une manière concrète à l’extension du Royaume.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales