Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 février 2023 - Saint Jean de Matha
Navigation: Homélie

 

Homélie

Férie de l’Avent

Nous avons entendu dans le récit de la visitation, comment le Précurseur prophétise déjà par la voix de sa mère alors qu’il est encore caché en son sein : Elisabeth fut en effet « remplie de l’Esprit Saint » en entendant la salutation de Marie. C’est encore sous l’action de ce même Esprit qu’elle révèle le nom du fils qu’elle vient de mettre au monde dans sa vieillesse. Certes ce ministère aurait du être rempli par Zacharie, le père de l’enfant, mais n’ayant pas cru en la Parole de l’Ange - c’est-à-dire la Parole de Dieu lui-même - il est réduit au silence ; car on ne peut parler des choses de Dieu que dans le langage de la révélation, et celle-ci ne nous est accessible que dans la foi.
Autre surprise : le nom donné à l’enfant n’apparaît pas dans sa famille ! Logiquement il aurait du porter le nom de son grand-père ; à la rigueur celui de son père, en raison du grand âge de celui-ci. L’initiative divine déconcertante oriente à nouveau vers la mission prophétique de l’enfant : Dieu se réserve en effet de donner un nom nouveau à ceux qu’il « met à part » pour un ministère particulier ou qu’il consacre totalement à son service. Le nom accordé suggère en général le message que l’élu aura à transmettre ; or « Jean » signifie : « Dieu se montre miséricordieux ». Sa venue en est déjà l’illustration : le Seigneur n’a-t-il pas « prodigué sa miséricorde » à sa mère en levant la honte de sa stérilité ? Le second bénéficiaire de la miséricorde divine dont cet enfant est à la fois l’annonciateur et le témoin, sera son propre père : se soumettant à l’initiative divine, et reconnaissant le nom désigné par l’Esprit, il réintègre le peuple des croyants et retrouve l’usage de la parole : « à l’instant même sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et bénissait Dieu ».
« Que sera donc cet enfant », sur lequel « Dieu a mis la main » dès avant sa naissance ? La suite du récit évangélique nous apprend que sa mission consiste à manifester au monde par toute sa vie et même par sa mort, que « Dieu se montre miséricordieux », que le temps du pardon, de la grande réconciliation est venu. Mais nous ne pourrons « bénir Dieu » pour sa miséricorde que dans la mesure où nous renonçons à parler de lui dans nos langages d’hommes, à partir de nos réflexions toutes humaines héritées des générations passées, pour nous ouvrir à la nouveauté déconcertante de sa Parole. Comme le chantera bientôt Zacharie, le Seigneur lui-même vient en son Fils « donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés, grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quant nous visite l’astre d’en-haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix » (Lc 1,77-79). Heureux ceux dont le cœur est encore capable de s’émerveiller devant l’Enfant de la crèche, en qui ils discernent, à la lumière de la foi, le Sauveur promis : loin des bruits et des agitations de ce monde qui tente en vain de faire la fête, ils trouveront la paix, car « le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent, à ceux-là il fait connaître son alliance » (Ps 24).

« “Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route. Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve” (Ps 24). Tourne mes regards résolument vers l’avenir ; non pas cet avenir que les hommes construisent en reproduisant indéfiniment le passé ; mais l’avenir ouvert par la venue de ton Fils Jésus-Christ, le “messager de l’Alliance que nous désirons et qui va surgir bientôt dans son Temple” (1ère lect.). Donne-nous de demeurer vigilants dans la prière, afin que nous soyons trouvés éveillés lorsque se lèvera “le jour du Seigneur, jour grand et redoutable” que seuls pourront soutenir ceux qui auront accepté de “se laisser purifier comme l’or et l’argent” au feu de l’Esprit. »


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales