Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 janvier 2023 - Sainte Martine
Navigation: Homélie

 

Homélie

mardi, 1ère semaine du temps ordinaire

Il n’est pas anodin qu’au moment où Jésus commence son ministère public, le démon entre en scène. Lorsque la lumière de la vérité se rend présente, les ténèbres tentent un ultime sursaut de résistance. Nous pouvons d’ailleurs lire au travers des propos de l’esprit mauvais les premiers obstacles à la rencontre de foi avec le Seigneur, obstacles auxquels nous avons sans doute déjà été confrontés dans notre combat spirituel de tous les jours.
Le démon voit Jésus et crie : « Que nous veux-tu Jésus de Nazareth ? » Reléguer Jésus à part… Ne faisons-nous pas l’expérience d’une vie divisée où, d’un côté, se trouve ma vie religieuse que j’appelle ma vie de foi, et de l’autre, une vie où je ne laisse pas entrer le Seigneur ? Et le démon de continuer : « Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu ». C’est affirmation peut nous paraître incroyable. Le démon a reconnu la divinité de Jésus mais croit-il pour autant en lui ? Non, il sait. Je sais qui est Dieu, je sais ce qu’est la foi, je sais en quoi consiste le fait d’être chrétien. Je sais… mais je ne crois pas. La foi ne saurait être réduite à un savoir sur Dieu. Elle est d’abord et avant tout une rencontre avec lui, le « viens et vois » que Jésus nous adresse, qui nous transforme et qui nous sauve. Peut-être qu’au fond de notre cœur il y a un peu de ces résistances. Oh, peut-être pas d’une façon aussi radicale que ce je viens de décrire mais un peu. Alors laissons résonner au fond de nous ces paroles de Jésus dans la foi qu’elles accomplissent ce qu’elles disent : « Silence ! Sors de cet homme. »
Que le Seigneur fasse taire dans nos cœurs toute prétention, aussi petite soit-elle, à nous passer de lui, que ce soit en l’empêchant d’habiter certaines parties de notre existence, ou en nous cachant derrière notre savoir sur lui pour ne pas risquer une rencontre qui pourrait chambouler toute une vie déjà bien en place derrière ses fausses sécurités. « Oui Seigneur, que ta Parole nous libère et manifeste ainsi en nous toute son autorité ! »


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales