Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 février 2023 - Saint Jean de Matha
Navigation: Homélie

 

Homélie

mardi, 14ème semaine du temps ordinaire

Les gens qui se présentent au regard de Jésus sont comme « des brebis sans bergers ». Désunis, divisés peut-être, ne trouvant personne à qui se fier, ils ont perdu le sens de leur existence, ils ont perdu le sens de la vie.
Ce que Jésus éprouve ici est bien plus qu’une simple pitié condescendante. Littéralement, Il est ému jusqu’aux entrailles, sentiment qui dans le Premier Testament n’est attribué qu’à Dieu lui-même. En Jésus c’est Dieu lui-même qui s’émeut pour chacun de ses enfants miséreux, c’est le cœur même de Dieu qui se penche sur la misère de chacun de ses fils.
En voyant ces foules dispersés, errants sans but, Jésus constate l’ampleur de la moisson mais aussi la pauvreté des moyens : « La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux ». Cependant Jésus ne désespère pas. Il nous demande de prier comme pour nous inviter à prendre conscience de notre besoin d’être rassemblés, de notre besoin de revenir de toutes nos dispersions. Jésus sait bien que les foules ont besoin de pasteurs mais c’est comme s’il voulait qu’elle en exprime le désir. D’ailleurs, comment serait accueilli un berger, fut-il envoyé par Dieu, au cœur d’une foule qui n’en voit pas la nécessité ?


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales