Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 janvier 2023 - Saint Thomas d’Aquin
Navigation: Homélie

 

Homélie

jeudi, 8ème semaine du temps ordinaire

Aveugle mais pas muet ! Bartimée a de la voix. Et de l’oreille. Quand il entend Jésus passer, il crie vers lui, il implore sa pitié avec tant de conviction qu’on cherche à le faire taire. Mais lui qui doit compter en tout sur les autres comprend qu’il n’est plus l’heure de s’en remettre aux autres, il n’est plus l’heure de se laisser faire. Son cœur le guide. Il appelle de plus belle, il crie vers le « fils de David », il désigne Jésus comme le messie.

Jésus entend son cri. Évidemment. Qui ne l’entend pas ? « Confiance, lève-toi, il t’appelle ». Bartimée s’élance. Cette invitation lui suffit, elle est le signal que reconnaît son cœur. Sa souffrance et sa solitude ont été ses éducatrices, nul besoin d’un « va, vends tout ce que tu as » : il jette son manteau de lui-même. Il renonce à ce qui faisait son identité. Il abandonne sa carapace, ses protections, ce qui l’abritait du froid de la nuit et du regard des hommes. Il se montre vulnérable et marche, lui l’aveugle, vers Jésus.

Cet élan ne peut que toucher le Seigneur. Mais Jésus entend qu’il recouvre pleinement sa dignité. Il lui demande donc d’exprimer ce qu’il souhaite. « Seigneur que je voie ! », c’est-à-dire : « Seigneur, que je te voie clairement ; Seigneur, que je voie l’essentiel ; Seigneur-Dieu, tu m’as donné des yeux pour que je puisse voir Dieu en personne, fais que cela se réalise dès maintenant ! ». L’homme, debout et parlant, est donc sauvé par la foi qu’il a mise en Jésus.

Seigneur, ouvre nos yeux ! Que nous sachions voir les moindres indices de ton action dans nos quotidiens et les plus grands miracles qui manifestent ta présence parmi nous, comme l’eucharistie. Alors nous verrons clair pour te suivre sur le chemin du bonheur.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales