Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 31 janvier 2023 - Saint Jean Bosco
Navigation: Homélie

 

Homélie

Férie

L’épisode de la tempête apaisée vient de se terminer. Jésus et ses disciples débarquent sur l’autre rive, dans le pays des Gadaréniens, contrée inconnue désignant une terre étrangère au peuple juif.

Jésus va alors se trouver directement confronté au monde païen au travers de deux possédés sortant d’un cimetière à sa rencontre. Ces deux personnages sont ici la figure du monde soumis à l’empire du Mal et de la Mort. Ils étaient si méchants, nous rapportent Matthieu, que personne ne pouvait passer son chemin. Voyant Jésus, ils se mettent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous faire souffrir avant le moment fixé ? »

Ceux qui les possèdent, les démons, savent pertinemment qui est Jésus. Ils savent que c’est pour eux, pour les affronter qu’il vient d’accoster. Peut-être ont-ils assisté au miracle de la tempête apaisé et en ont compris le sens mieux que les disciples… Ils pressentaient que leur règne ne pourrait subsister mais ils sont maintenant anxieux à la pensée que l’« heure » de la fin de leur domination semble anticipée. Le silence de Jésus à leurs propos ne fait que confirmer leur peur.

Se sachant perdus, ils n’ont plus qu’à essayer de marchander un pseudo-replis : Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. » Consentant à leur demande, Jésus les expédie dans les porcs qui se précipitent alors dans les abysses des eaux.
Cette scène parle par son symbolisme. Jésus, seul devant les démons, triomphe d’eux et les renvoie à leur lieu propre, la mer, qui dans la Bible est le symbole de l’abîme de la mort. Il inaugure ainsi le règne des temps nouveaux en libérant le monde de l’esclavage du Mal et du péché.

Les gardiens prennent alors la fuite et s’en vont en ville annoncer tout cela. Et voilà que tous les habitants sortent, à leur tour, à la rencontre de Jésus. Cependant, contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre, ils supplient Jésus de partir de la région. Malgré son œuvre de libération, ils ne l’accueillent pas pour ce qu’Il est : le Sauveur, le Messie envoyé par le Père pour libérer les hommes de toutes leurs aliénations et les introduire dans les libertés des fils de Dieu. Il faut souvent du temps à l’homme sortant à la rencontre du Christ qui vient à lui pour le reconnaître pour ce qu’il est, le « Fils de Dieu » venu non pas pour « le faire souffrir », mais pour le sauver.

« Seigneur, Jésus, tu viens à nous pour nous délivrer par la seule autorité de ta Parole souveraine, nous sauver de nos compromissions aliénantes avec le mal et nous réconcilier avec toi et avec nous-mêmes.
Merci pour l’infinie patience dont tu fais preuve face à nos refus et nos mises à distance. Tu ne cesses de nous offrir gratuitement le fruit de ta Passion d’Amour envers nous. Fais-nous aujourd’hui la grâce de te reconnaître comme notre Sauveur et de t’accueillir comme tel en chacune de nos vies. »


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales