Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 janvier 2023 - Saint Thomas d’Aquin
Navigation: Homélie

 

Homélie

Saint André Dung-Lac et ses compagnons martyrs,

Quels jours difficiles traversons-nous… Il est question de la colère de Dieu, des jours de vengeance de Dieu, et on entend qu’il s’agit de l’accomplissement des Ecritures ! La ville sainte sera foulée par les païens, et on apprend que cela provient de la volonté divine. Et, ce qui est le plus inquiétant, ces événements sont placés dans un contexte eschatologique, qui n’est jamais une littérature très rassurante. Cependant, notre étonnement tient pour beaucoup de notre méconnaissance de l’Ancien Testament et des figures prophétiques.

Pour mieux accueillir ce message d’espérance (car c’en est vraiment un), il nous faut d’abord remarquer que le texte de ce jour est clairement divisé en deux parties. Il y a une nette séparation entre les événements dramatiques de Jérusalem et les signes dans le Ciel annonçant la fin des temps. Nous pouvons donc dire que les signes décrits ne sont pas directement liés à la fin du monde, sinon seule la dernière génération de l’humanité serait concernée par cet évangile. L’inquiétude latente que nous pouvons ressentir vient de cette peur d’être, peut-être, parmi les derniers représentants de l’humanité, parmi ceux qui vivront ces atrocités.

Mais pourquoi s’en inquiéter, puisque nous connaissons la réponse : nous sommes en effet dans les derniers temps, cela ne fait aucun doute. Le Règne de Dieu est tout proche. Mais l’appel à relever la tête ne s’adresse pas plus aux derniers représentants de l’humanité qu’aux autres lecteurs de l’évangile. La question en effet n’est pas de connaître la date de clôture de l’histoire, mais de comprendre que le salut se joue dans l’histoire.

Si Jésus n’avait pas parlé de la chute de Jérusalem, il n’aurait rien dit de plus que les prophètes. Or en parlant des païens qui piétinent la ville sainte, il ne fait pas le lien avec les signes dans le cosmos, mais avec ses propres auditeurs. Il veut dire que tout dans notre vie doit être occasion de nous rappeler la véritable dimension de notre existence, le véritable sens de notre vie. Nous sommes en marche vers la vie éternelle. Nous sommes placé au cœur d’un combat qui nous dépasse et ne nous épargne pas. Nous avons à nous souvenir que ce fil de catastrophe n’est pas dramatique tant qu’il ne nous fait pas perdre de vue que l’œuvre de rédemption du Fils est en cours et que rien ne le détournera de son but. La victoire de ce combat nous est déjà acquise.

Devant les injustices, la haine, les déchirements, faisons monter vers Dieu notre supplique : nous savons que son Règne est proche, qu’il est déjà présent : demandons qu’il manifeste maintenant pleinement sa gloire, afin qu’aucun homme ne puisse douter qu’il est le Roi de l’univers, notre souverain légitime et authentique, venu instaurer le Règne de Paix que jamais nous ne pourrons nous donner. Qu’il vienne manifester la puissance de sa gloire au cœur de notre historie, dans chacune de nos vies.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales