Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 janvier 2023 - Saint Thomas d’Aquin
Navigation: Homélie

 

Homélie

mardi, 1ère semaine du temps Ordinaire.

Le temps de Noël à peine passé, nous voici déjà dans le temps « ordinaire ». Nous revenons tout juste d’adorer l’Enfant-Jésus dans sa royauté avec les mages venus d’Orient, nous avons accueilli hier le mystère de filiation révélé au bord du Jourdain lors du baptême du Seigneur, et nous voici, à l’orée de l’évangile de Marc, rencontrant Jésus dans la synagogue de Capharnaüm.

Le dépaysement n’est finalement pas si important. La question de l’identité de Jésus en effet au centre de la question posée par cet exorcisme qui a lieu un jour de sabbat.

Les scribes étaient au premier rang dans la synagogue, ils avaient pour eux la science reçue de rabbins prestigieux auprès de qui ils avaient appris des années durant Mais aucun d’entre eux ne pouvait égaler l’originalité profonde de l’enseignement de Jésus. Saint Marc souligne la qualité de cet enseignement, mais sans en dire plus. Il ne nous en communique pas le contenu qui frappait les cœurs et les esprits. L’important est qu’il n’enseigne pas comme les scribes, dont l’autorité est liée à ce qu’ils ont reçus de leurs maîtres. Jésus, lui, ne se réfère à aucun maître, il parle avec une autorité qui lui vient directement de Dieu.

Les signes attestant sa parole ne tardent pas à venir. Un homme « tourmenté par un esprit mauvais » l’interpelle en pleine assemblée. La présence de cet homme peut paraître anecdotique. Pourtant saint Marc ne cache pas son idée : « il y avait dans leur synagogue », c’est-à-dire dans la synagogue de ces scribes qui vont bientôt contester l’autorité de Jésus. Ces hommes qui se prétendent experts en choses divines ne voient pas, et peut être même attirent par leur attitude, la présence d’esprits mauvais. Ce qui renforce la démonstration d’autorité de Jésus : lui a autorité et non les scribes.

Ces deux éléments, l’autorité insuffisante des scribes et la présence d’esprit sont mauvais, sont de ceux que l’évangile veut nous voir approfondir. Saint Marc, nous l’avons remarqué, nous dit que l’enseignement de Jésus est nouveau, mais sans nous le rapporter. N’est-ce pas pour que nous prenions conscience qu’il y a danger à rester figé dans sa connaissance, aussi sûre soit-elle, quand Jésus est la radicale nouveauté, celle qui ne cesse jamais de nous bouleverser par la force de sa jeunesse ? N’est-il pas trop facilement oublié que notre relation à Jésus n’existe pas si elle se résume ou se réduit à une somme de savoirs, même ajustés ?

Peut-être est-ce là l’enseignement donné dans la synagogue ! De Jésus, saint Marc ne rapporte finalement que ces quelques mots : « Silence, sors de cet homme ! ». Il rappelle ainsi que Jésus a comme mission première de détruire le mal et, sans édulcorer la force de cet exorcisme, que nous avons à le laisser faire silence en nos cœurs. Ils n’abritent peut-être pas d’esprit mauvais qui nous rend insipide à la façon de cet homme possédé dont nous ne savons rien ! Mais nos cœurs sont concernés par l’exemple des scribes, sécurisés dans leur système religieux, qui n’ont rien vu des enjeux spirituels de « leur synagogue ». Il nous faut laisser Jésus prendre autorité sur nos pensées, lui permettre d’ébranler toute certitude qui fait obstacle à une vraie relation avec lui. Peu importe que nous sachions qu’il est le « Saint, le Saint de Dieu », et en vérité il l’est, si notre disposition intérieure nous échappe au point de n’être plus capable d’accueillir la Parole et de la laisser faire son œuvre de miséricorde en nos vies.

Viens Seigneur Jésus, vient enseigner dans nos synagogues intérieures et prends autorité sur tout ce qui nous échappe ou fait obstacle à la lumière de ton évangile. Tu es notre roi, nous l’avons confessé dimanche avec les mages, tu es le Fils qui nous réconcilie avec le Père, nous t’en avons rendu grâce hier, viens aujourd’hui en souverain de nos âmes nous faire vivre de ta vie.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales