Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : lundi 19 avril 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Naître de nouveau

Jean 3, 1-8

Il y avait un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons bien, c’est de la part de Dieu que tu es venu nous instruire, car aucun homme ne peut accomplir les signes que tu accomplis si Dieu n’est pas avec lui. » Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Est-ce qu’on peut rentrer dans le sein de sa mère pour naître une seconde fois ? » Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair n’est que chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit qu’il vous faut renaître. Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l’Esprit. »

Prière d’introduction Bon Maître, je viens à toi comme Nicodème, avec mes questions, mes difficultés et mes doutes . Je les mets ici devant toi. Je veux être ouvert à ton enseignement. Je te rends grâce de m’avoir donné le don de l’Esprit Saint , pour que j’aie la vie, la vie en abondance ! Aide-moi à exercer ma foi ici et maintenant , ma foi, mon espoir et ma charité qui sont le signe de ta vie en moi.

Pétition Seigneur, donne-moi un cœur nouveau, un cœur qui aime comme le tien.

Réflexion

1. Il va trouver Jésus. D’où vient Nicodème ? Il est venu « pendant la nuit », d’un monde où tout doit s’expliquer de manière rationnelle : « si on peut le comprendre, on peut l’accepter ». Le monde d’aujourd’hui exige une explication scientifique pour tout. L’orgueil du monde l’enferme dans les ténèbres. Face à la sagesse du Créateur, nos esprits sont fermés et souvent notre orgueil obscurcit notre jugement. Comment est-ce que j’approche Jésus dans la prière ? Est-ce que je viens dans la nuit de l’orgueil, m’attendant à ce qu’Il fasse les choses comme je les veux ? Ou est-ce que je me laisse éclairer par la lumière d’une foi humble, ouverte à apprendre ce que je ne sais pas encore et prêt à aller là où je ne veux pas ?

2. Il veut voir le Règne de Dieu. Sans le savoir, Nicodème est à la recherche du Royaume de Dieu. Il dit : nous le savons bien, c’est de la part de Dieu que tu es venu nous instruire . Il veut voir les choses tel que Dieu les voit mais il ne comprend pas. Il demande : Comment est-il possible de naître à nouveau ? Comme son désir d’apprendre est grand ! Il risque gros en venant voir le Maître. Cependant, il est lent à accepter l’enseignement du Christ, à accepter la foi. Nous aussi, nous nous approchons de Dieu avec beaucoup de questions. Mais avons-nous le courage et la générosité de persévérer dans l’effort de la prière ? Est-ce que je supplie le Seigneur avec insistance et constance de me donner la foi ? Le Père Martial Maciel, L.C. dit que la prière est un effort pour arracher des grâces de Dieu. Le Catéchisme parle d’un « combat de prière ». Est-ce que je me bats pour Le voir, Le suppliant tous les jours d’augmenter ma foi ?

3. Il faut naître de nouveau. Jésus savait bien ce qu’était le baptême de l’eau et de l’esprit. Le Baptême qu’il attendait ardemment était sa mort rédemptrice sur la croix. Dans les eaux du baptême, chacun de nous meurt à lui-même afin de renaître dans l’esprit de Dieu et de vivre en fils adoptif du Père. Nicodème résiste à ce changement de la nouvelle naissance. Il ne veut pas s’abandonner à la foi. Ses objections nous rappellent celles de Pierre, auxquelles Jésus réplique : « Arrière de moi, Satan ! tu m’es en scandale ; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. » (Matthieu 16,23) Est-ce que mes peurs ne sont pas semblables : j’ai peur de mourir à moi-même, à mes choix et à ma manière de vivre ? Mes priorités reflètent-elles la vision de l’Esprit ? Est-ce que ma foi me conduit à faire des sacrifices ? Est-ce que je renonce à des plaisirs humains et au confort matériel pour me dédier à ma vie spirituelle et aux œuvres de charité ? Est-ce que je donne dans la mesure où cela me sera rendu où est-ce que je donne sans conditions, à l’image du Christ ?

Dialogue avec la Christ Mon doux Jésus, je veux dès maintenant entrer dans ton Royaume en m’ouvrant à ta volonté. Donne-moi la foi nécessaire de voir plus loin que mes goûts personnels et mes craintes paralysantes. Augmente ma foi afin que je pense et que j’aime comme toi. Aide-moi à accepter mon rôle dans le monde et à lutter pour que tout ce que je fais, je le fasse en me soumettant à ta Sainte Volonté.

Résolution Faire grandir ma foi par le moyen d’un petit sacrifice : renoncer à ce que je veux faire afin de faire quelque chose d’agréable à Dieu.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales