Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : dimanche 24 octobre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Deux hommes montèrent au Temple ...

Saint Luc 18, 9-14

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain. Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : ’Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’ Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ’Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !’ Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Prière d’introduction
Jésus, je te remercie de ta générosité à mon égard : merci d’être avec moi aujourd’hui. Accompagne-moi pendant ce temps de prière et enseigne-moi à être un instrument plus efficace entre tes mains. Mon seul désir est de te plaire, ô bon Jésus. Inonde mon coeur de ta grâce que je puisse accomplir ta volonté.

Pétition
Jésus, parfois, je m’enorgueillie de mes réalisations humaines et je cherche la reconnaissance et la gloire pour mes bonnes oeuvres. Aide-moi, je te prie, à acquérir une authentique humilité. Rappelle-moi que sans ta grâce, rien ne m’est possible.

Points de réflexion

1. L’humilité est vérité. La première vérité fondamentale dont nous devons nous souvenir est que Dieu est notre créateur et nous sommes ses créatures. Il est infiniment supérieur à nous en toutes choses. Cette vérité devrait se refléter dans nos relations avec lui. Mais en même temps, il est également vrai que nous sommes des fils et des filles véritables de Dieu, faits à son image et à sa ressemblance. "La parole de Dieu revient sans cesse sur la valeur et à la nécessité de l’humilité. C’est une leçon très importante, que nous devons apprendre parfaitement si nous désirons vraiment marcher sur le chemin de la vérité. En fait, l’humilité est vérité. La première vérité fondamentale est la transcendance absolue de Dieu le Créateur, manifesté dans la bonté infinie du Christ le Rédempteur : c’est la réalité suprême et décisive, face à laquelle la personne se sent exaltée en tant que fils et abaissée en tant que créature modeste qui ne peut se vanter de rien "(Jean Paul II, homélie du 31 août, 1986).

2. L’humilité exige la charité. Nous tendons naturellement à juger les autres et à se comparer à eux. Nous oublions qu’aux yeux de Dieu, puis que nous avons tant reçu, beaucoup plus nous sera demandé. Comme il est facile de tomber dans la tentation de se comparer "au reste de l’humanité." Nous sommes peut-être des personnes objectivement bonnes et saintes, nous suivons fidèlement les Dix commandements et nous avons une vie de prière et d’abnégation rigoureuse. Rappelons-nous cependant que, parce que nous sommes catholiques, nous avons beaucoup reçu, bien plus que "le reste de l’humanité." A cause de cela, Dieu nous met la barre haute, en prenant tout particulièrement en considération le degré d’amour que nous avons mis dans nos oeuvres. " Je me suis toujours méfié d’un
christianisme qui mettrait beaucoup l’accent sur les pratiques
de piété et qui négligerait la charité envers le prochain. Tout
comme de la vertu supposée qui consiste à accomplir parfaitement
les règles religieuses et ecclésiastiques, puis qui
« défait » littéralement la renommée des autres par la critique,
la médisance ou la calomnie. Là où il y a charité et amour, là
est Dieu. Là où il n’y a pas de charité, Dieu ne peut pas être,
et il ne peut pas y avoir de christianisme authentique. "(Père Marcial Maciel, LC, ma Vie, c’est le Christ, no 66).

3. L’humilité est le fondement de la prière. "La prière est l’élévation de l’âme vers Dieu ou la demande à Dieu des biens convenables. D’où parlons-nous en priant ? De la hauteur de notre orgueil et de notre volonté propre, ou des " profondeurs " d’un cœur humble et contrit ? C’est celui qui s’abaisse qui est élevé ; l’humilité est le fondement de la prière. L’humilité est la disposition pour recevoir gratuitement le don de la prière : ‘L’homme est un mendiant de Dieu’"(CEC, no 2559). Sans le déversement constant et abondant de la grâce de Dieu, l’humilité et toutes les autres vertus nous seraient inatteignables. Nous ne devons pas sous estimer ces grâces ; encore moins devons-nous les exiger de Dieu. Nous sommes des mendiants devant Dieu, des mendiants qui ont un besoin désespéré de nourriture spirituelle, sans laquelle vivre en chrétien est tout simplement impossible. Dieu est notre créateur, et nous sommes ses créatures. Il est Seigneur et Roi, et nous sommes ses sujets. Cette attitude d’humilité et de soumission doit toujours dominer nos prières. Dieu n’exauce que les coeurs humbles.

Dialogue avec le Christ Jésus-Christ, je te remercie de me rappeler ma grandeur en tant que chrétien et en même temps ma petitesse en tant que créature. Apprends-moi l’humilité. Apprends-moi à reconnaître que tu es l’acteur et que je suis seulement un instrument de ton amour et de ta grâce. Apprends-moi à ne pas avoir peur de me donner à une vie de service généreux et désintéressé.

Résolution Au cours de la journée, je répéterai souvent cette prière : "Jésus, doux et humble de coeur, rendez mon coeur semblable au vôtre."



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales