Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 23 juillet 2019 - Saint Apollinaire
Date : samedi 30 octobre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Servir, c’est régner

Saint Luc 14, 1.7-11

Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et on l’observait. Remarquant que les invités choisissaient les premières places, il leur dit cette parabole : « Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, car on peut avoir invité quelqu’un de plus important que toi. Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendrait te dire : ’Cède-lui ta place’, et tu irais, plein de honte, prendre la dernière place. Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : ’Mon ami, avance plus haut’, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui sont à table avec toi. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Prière d’introduction
Aujourd’hui, samedi, est un jour qui t’est consacré, Marie, ma mère et mère de l’Eglise. Permets-moi, Marie, d’entrer dans l’intimité du coeur du Christ, ton fils. Apprends-moi à écouter sa parole et à imiter son exemple.

Pétition Marie, aide-moi à mieux comprendre la valeur du service et du don de soi. Interviens en mon nom auprès de Jésus, ton fils. Demande-lui les grâces dont j’ai besoin pour vivre cette vertu.

Points de réflexion

1. L’exemple de Marie. "L’Esprit Saint lui a inspiré une promptitude à servir, exprimée par ses paroles ’voici la servante du Seigneur ’(Luc 1:38). Ce service auprès du Seigneur s’est rapidement étendu au service des autres, elle est partie ‘en hâte’ chez sa cousine Elizabeth. Marie a contribué au développement de l’esprit de service de son fils. Elle s’oubliait constamment pour se consacrer entièrement aux autres. Dans chaque circonstance de sa vie à Nazareth, Jésus pouvait admirer la promptitude avec laquelle sa mère se mettait inlassablement au service des autres "(pape Jean Paul II, Angelus, 5août 1990). Marie nous a montré le chemin, et tout comme elle formait le coeur de Jésus dans cet esprit de service, elle peut influencer aussi notre coeur. Marie est notre mère et elle veut nous former à ressembler au Christ. Rendons souvent visite à Marie, contemplons son exemple, et demandons-lui la grâce d’imiter son "esprit inlassable de service."

2. La pureté d’intention. Il est important de se demander fréquemment quelle est la motivation profonde de nos actions. Sommes-nous aimables avec les autres parce que nous nous attendons à quelque chose en retour ? Espérons-nous être reconnus pour nos bonnes oeuvres ? Espérons-nous recevoir " une place d’honneur" ? Le catéchisme définit la charité comme "la vertu théologale par laquelle nous aimons Dieu par-dessus toute chose pour Lui-même, et notre prochain comme nous-mêmes pour l’amour de Dieu." (CEC, numéro 1822). Nous ne sommes pas censés aimer notre voisin par intérêt. Notre motivation devrait être purement l’"amour de Dieu." Entraînons-nous à faire des petits actes de charité cachée ! Nous serons ainsi sûrs de cultiver l’amour chrétien authentique !

3. Le Banquet céleste. Nous ne serons peut-être jamais honorés à un banquet terrestre, mais si nous devenons saints, nous serons honorés par le Christ lui-même au banquet éternel dans les cieux. De nouveau, nous pouvons apprendre de l’exemple de Marie. Marie n’a pas recherché des honneurs ou des récompenses terrestres. Son seul souci était de servir et d’aimer. Elle était véritablement la "servante du Seigneur". Elle s’est dépensée joyeusement et sans se lasser au service des autres. Marie nous a montré le chemin à suivre, et elle nous attend au bout de la route pour nous accueillir dans les joies éternelles du ciel. "Nous... croyons avec une certitude absolue que Marie, la Sainte Mère du Christ et notre Mère spirituelle, est déjà au ciel et, ainsi que le Christ, elle jouit du bonheur éternel de Dieu. Nous qui sommes toujours des pèlerins sur cette terre, tâchons de conquérir le péché et de grandir en sainteté en levant nos yeux vers Marie pour baigner dans sa lumière, écouter son enseignement, placer notre confiance dans sa bonté, et imiter ses vertus dans l’espérance de la rejoindre un jour dans la gloire "(pape Jean Paul II, Angélus, le 15 août, 1987).

Dialogue avec le Christ Merci, Marie, de m’accompagner pendant ce temps de prière. Merci de me montrer l’importance de l’amour véritable. Ne me laisse jamais rechercher les honneurs ou les récompenses du monde ; aide-moi à concentrer plutôt tout mon temps et toute mon énergie au service du Christ et des autres.

Résolution Je ferai une visite à Marie pour lui demander de m’aider à acquérir un amour profond pour les autres par le service.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales