Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 décembre 2018 - Saint Jean de la Croix
Date : lundi 21 février 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Compassion pour les âmes

Saint Luc 6, 36-38

Jésus disait à la foule : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre
tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour
vous. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, personne ne peut te dépasser en amour et en miséricorde. Tu viens constamment à mon secours pour me sortir des eaux troubles dans lesquelles je me suis laissé tomber. Aide-moi à t’imiter en montrant autant d’amour et de compassion que toi pour mon prochain.

Pétition Seigneur, aide-moi à être charitable et généreux envers mon prochain.

Points de réflexion

1- « Soyez miséricordieux comme votre Père céleste est miséricordieux. »

Comme à bien d’autres moments dans l’Evangile, Jésus donne ici un commandement à ses disciples. Ici, Il leur demande d’être généreux, miséricordieux. Il ne s’agit pas d’un choix. En disant ces mots, on ressent l’amour passionné qui brûle au coeur de Jésus pour toutes les âmes et particulièrement pour les pécheurs. Pourquoi nous l’ordonne-t-il ? Parce qu’il y a tant d’âmes qui ont besoin de cet amour de Jésus et, comme ses disciples, nous sommes appelés à être des témoins vivants de sa miséricorde et de son amour. Par notre baptême, nous avons la responsabilité d’être des images vivantes de Jésus-Christ.

2- « Ne jugez pas... ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés. »

Jésus veut-il nous effrayer ? Oui, certainement. Il veut nous faire comprendre la gravité du jugement, de la condamnation et de la menace qu’ils font peser sur notre propre salut. Jésus nous invite à choisir une voie plus vertueuse que celle de l’orgueil et de l’égoïsme qui conduit à notre propre condamnation. Qui veut être condamné ? Quel pécheur ne veut pas recevoir le pardon de Dieu ? Voilà notre mission : pardonner et encore pardonner. « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »(Jean 15:12)

3- « Donnez et on vous donnera. »

Il ne s’agit pas d’être compatissant pour recevoir de la compassion mais c’est déjà une bonne motivation. En étant compatissant, nous aimons librement et nous partageons la souffrance de notre prochain qui est dans l’épreuve. Aimons donc avec joie, nous souvenant des paroles de saint Paul : « ce que personne n’avait vu de ses yeux ni entendu de ses oreilles, ce que le coeur de l’homme n’avait pas imaginé, ce qui avait été préparé pour ceux qui aiment Dieu. » (i Cor.2, 9-10)

Dialogue avec le Christ Seigneur, attendris mon coeur, fais-moi la grâce de devenir aussi compatissant que toi. Jésus, c’est toi que j’aime. Tu es le don de ma vie et c’est ce don que je veux partager avec ceux qui m’entourent. Guide-moi et montre-moi comment devenir un serviteur patient, compatissant, miséricordieux.

Résolution Aujourd’hui, quand je serai tenter de juger mon prochain, je ferai preuve de compassion dans mes pensées, mes paroles, mes actions.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales