Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Blanc - Férie 30 juillet 2014 - Saint Abdon et saint Sennen
Date : samedi 5 mars 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La méditation

 

Les méditations

L’humilité dans la prière

Saint Luc 18, 9-14

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain. Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : ’Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’ Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ’Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !’ Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois en toi. Je crois que tu m’as créé et racheté de mes fautes. Je crois que tu m’as donné tout ce qui est bon dans ma vie, ma foi, mon éducation, et les quelques vertus que subsistent en moi. Je viens à toi aujourd’hui dans la prière pour remettre ma vie devant toi. Aide-moi à reconnaître que tu es la source de toute bonté en moi. Accorde-moi un coeur humble et contrit capable d’une vraie prière. Souvent je me demande si je sais vraiment prier, si ma prière porte des fruits. Face à ma pauvreté, je te présente la seule chose que je puisse t’offrir sans crainte : mon humilité devant ta majesté.

Pétition Seigneur, aide-moi à être humble quand je m’approche de toi dans la prière.

Points de réflexion

1. La prière du pharisien. Le pharisien monta au Temple pour prier. On peut penser qu’il y allait pour parler avec Dieu. Quand il fut là, au Temple, il crut qu’il priait, qu’il était là où il fallait, qu’il regardait du bon côté, et il lui semblait accomplir ce qu’il devait. Mais sa prière était tordue. En fait, ce n’était pas du tout une prière, c’était un éloge de lui-même. Si un ami lui avait demandé le lendemain s’il avait fait ses prières, il aurait répondu que oui. Ma prière n’est-elle pas parfois comme celle du pharisien, un éloge de moi-même ? Est-ce que je prie vraiment ? Ma prière ne consiste-t-elle pas souvent à me justifier ?

2. C’était pourtant un bon pharisien. Ce pauvre pharisien dont il est question dans la parabole est toujours décrit comme étant un « pauvre type ». Mais en réalité rien en lui n’est pervers. Il ne commet pas de fautes graves, il est fidèle à sa femme, généreux dans ses dons. Mais son orgueil aveugle la relation qu’il devrait avoir avec Dieu. Il vit sa religion en observant le strict minimum, en évitant les fautes graves. Sa prière est stérile, sans fruits. Je dois faire un examen de conscience pour m’assurer que je n’agis pas moi-même comme lui, pensant que je fais tout bien mais vivant le strict minimum de ma foi.

3. L’humilité est essentiel à la prière. Le collecteur d’impôts est justifié non pas parce qu’il fait tout bien mais parce qu’il reconnaît avec humilité qu’il n’est qu’un pauvre pécheur. Peut-être a-t-il entendu la prière du pharisien et que cela l’a poussé à demander miséricorde. Ce qui est le plus important, ce qui doit marquer le plus notre prière, c’est l’humilité. Quand nous nous approchons de Dieu dans la prière , reconnaissons que nous sommes faibles et pécheurs et que tout ce que nous avons reçu de bon vient de Lui. Voilà ce qui rendra notre prière fructueuse. Dieu aime le coeur humble et contrit.

Dialogue avec le Christ Mon Seigneur et mon Dieu, accorde-moi la grâce d’un coeur humble et contrit. Tu connais ma misère. Tu sais très bien combien de fois je t’ai offensé et combien de fois je me suis éloigné de Toi. Je ne peux pas prétendre que je suis sans péché. Je t’offre ma vie de misère pour que tu la purifies et qu’elle devienne conforme à ta volonté. Je ne veux pas vivre en me contentant seulement d’éviter les fautes graves. Je désire une intime et profonde relation avec toi, fondée sur une humilité sincère.

Résolution Je ferai toujours un acte d’humilité avant de commencer ma prière.




Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales