Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 décembre 2018 - Saint Jean de la Croix
Date : samedi 4 juin 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Cœur immaculé de Marie

Saint Luc 2, 41-51

Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eût douze ans, ils firent le pèlerinage selon la coutume. Comme ils s’en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s’en aperçoivent. Pensant qu’il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi ; il les écoutait et il leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C’est chez mon Père que je dois être. » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces évènements.

Prière d’introduction Marie, Mère du Christ, apprends-moi à aimer de la même manière que toi. Enseigne-moi tes vertus. Aide-moi à me servir de chaque occasion qui se présente pour les développer. Ne me laisse jamais éviter les occasions que la vie me donne pour aimer et pour me former. Je veux toujours aimer à ta manière.

Demande Seigneur Jésus, accorde-moi la grâce d’imiter ta mère. Aide-moi, Seigneur, à avoir un coeur docile qui sait se laisser modeler par les événements et les circonstances que tu permets dans ma vie.

Points de réflexion

1. La grandeur de Marie réside dans sa docilité devant Dieu. Marie a atteint un haut degré de grandeur en laissant Dieu la mener, et la modeler. Il l’a préparée pour sa mission, et il l’a aidée à chaque moment à accomplir ce qu’il lui demandait. Elle a appris à travers ce qu’elle a vécu. Nous faisons tous des projets, et nous voudrions que les choses se passent comme nous les avons prévues. Cela est vrai, même dans notre vie spirituelle et notre relation avec Dieu. Nous avons une idée de la façon dont les choses devraient fonctionner, et nous aimons avoir le contrôle de tous les facteurs. Cependant, Dieu nous apprend à lâcher prise sur nos propres plans et désirs, et à accepter ses projets comme le moyen et le chemin les plus sûrs vers la sainteté.

"Marie témoigne de la valeur d’une vie humble et cachée. L’homme a l’habitude d’exiger, et parfois de prétendre, à la possibilité de réaliser pleinement sa propre personne et ses qualités. Chacun est sensible à l’estime et à l’honneur. Les évangiles mentionnent fréquemment l’ambition des apôtres à gagner les places les plus importantes dans le royaume et ils ont discuté parmi eux de qui était le plus grand. Dans ce domaine Jésus a dû leur enseigner la nécessité de l’humilité et du service (cf. Mt 18:1-5 ; 20:20-28 ; Mc 9:33-37 ; 10:35-45 ; Lc 9:46-48 ; 22:24-27). Marie, au contraire, n’a jamais cherché l’honneur ou les avantages d’une position privilégiée ; elle a toujours essayé d’accomplir la volonté de Dieu, menant une vie selon le plan de salut du Père...À tous ceux qui sentent souvent le fardeau d’une vie apparemment insignifiante, Marie montre la grande valeur d’une vie vécue pour l’amour du Christ et de ses frères et sœurs."(pape Jean Paul II, 22 novembre, 1995).

2. La docilité est une vertu active. Marie n’est pas simplement résignée à la volonté de Dieu. Elle est une associée active du plan de Dieu. A fur et à mesure que Dieu lui a dévoilé son plan, elle adaptait constamment ses vues. Elle s’est rendue compte de plus en plus de son rôle, et elle l’a accepté de plus en plus. La docilité de coeur n’est pas acceptation passive, une mentalité de "voyons ce qui va se passer", mais un effort intérieur profond non seulement pour accepter la volonté de Dieu, mais pour s’accoutumer à voir et à penser comme lui.

3. Marie n’a pas été découragée par la difficulté. Elle gardait dans son coeur tous ces évènements. La vie de prière de Marie lui a permise de voir les événements et les circonstances de sa vie de la perspective de Dieu. Sa connaissance de son Fils a grandi, et elle est devenue de plus en plus capable de partager sa mission. Pendant toute notre vie, Dieu, dans sa providence, envoie et permet les circonstances et les situations qui nous enseigneront et nous feront grandir. Seule une vie de prière assidue et riche, comme celle de Marie, fera en sorte que les événements de notre vie soient des chemins vers Dieu, et non pas des occasions de doute et de découragement.

Dialoguer avec le Christ Seigneur Jésus, je te remercie de nous donner l’exemple de ta Mère, dont la vie m’aide à comprendre comment tu oeuvres dans ma propre vie. Aide- moi à avoir un coeur docile, et un esprit toujours bien disposé. Enseigne-moi la docilité qui me permettra de renoncer aux attachements et aux préférences intérieures qui me rendent aveugles à l’action de ta divine providence.

Résolution Remercier Dieu pour les défis et les difficultés qu’il permet actuellement dans ma vie. Me soumettre à sa sagesse, et ne pas me laisser aller à me plaindre ou à devenir amer.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales