Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 octobre 2017 - Saint Luc
Date : dimanche 28 décembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Fête de la Sainte Famille

Saint Luc 2, 41-52

Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume. Comme ils s’en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s’en aperçoivent. Pensant qu’il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C’est chez mon Père que je dois être. » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, sous le regard de Dieu et des hommes.

Réflexion

1. Selon la coutume. Marie et Joseph sont allés jusqu’à Jérusalem selon la coutume juive de la fête de la Pâque. La présence était obligatoire pour les hommes et
facultatif pour les femmes et les enfants. Il est donc possible que Jésus
n’ait pas fait ce voyage avant l’âge de 12 ans mais on peut penser qu’une
famille pieuse aurait choisi de faire le voyage ensemble bien des fois. C’était la coutume d’aller à Jérusalem trois fois dans l’année : pour la Pâque, à la Pentecôte et à la fête des Tabernacles. Ces coutumes ont été élaborés par amour pour Yahvé. Après
s’être reposé du voyage, un israélite se présentait au Temple afin d’adorer Dieu
et lui offrir des sacrifices. Dans la foi catholique, notre
amour pour Dieu a inspiré beaucoup de belles coutumes et de symboles
liturgiques. Toutes ces coutumes aident le fidèle à cheminer et
à garder toute la vigueur et la fraîcheur de sa foi. C’est
le voyage à la ville sainte et éternelle de Dieu, le royaume
du ciel. « L’Église (...) n’aura sa consommation que dans la gloire céleste, lors du retour glorieux du Christ. Jusqu’à ce jour, l’Église avance dans son pèlerinage à travers les persécutions du monde et les consolations de Dieu » (CEC 769). Est-ce que je vis comme un
pèlerin en chemin vers la sainteté ? Est-ce que je tire
profit des coutumes et des traditions de l’Eglise ? Est-ce que j’aide
les autres, particulièrement ma propre famille, à faire ce voyage ?

2. La maison du Père. Jésus nous a montré son amour inconditionnel
pour le Père. Comme il a aimé le Père ! Comme il L’a cherché
dans la prière ! Quand ses disciples lui ont demandé de leur
montrer comment prier, il a commencé en s’adressant à Dieu en tant
que notre "notre père." Comme il a souvent remercié son
père pour tout. Le zèle de la maison du Père le dévore ! (Jean 2, 17) Dans
l’évangile d’aujourd’hui, nous voyons combien il lui faut être dans la
maison de son père. Exprimons notre gratitude pour le don du Père et pour
l’exemple et l’enseignement du Fils, qui nous amènent à aimer l’Amour
lui-même.

3. Chaque famille pèlerine. Nous nous référons souvent à la
famille comme "une église domestique." Que nous soyons mère ou
père de famille ou encore enfant, nous sommes appelés à la
lumière. Nous sommes invités à faire un
pèlerinage jusqu’à la maison du Père. Nous sommes appelés à la sainteté,
à l’exemple de la sainte famille avec laquelle nous méditons
aujourd’hui. Est-ce que j’aide ma famille à cheminer sur cette route ? La saison de Noël est longue - il y a encore du temps pour
agir pour augmenter notre amour pour le Père qui nous a
envoyé son Fils.

Dialogue avec Jésus Christ

Seigneur Jésus merci pour ton exemple d’amour envers le Père, de me l’avoir révélé et
d’avoir rendu mon voyage plus significatif en augmentant mon amour pour Celui
que tu m’as fait connaître. Enseigne-moi à éprouver l’amour du père à travers toi. Aide-moi à répondre à cet amour. Aide-moi à enseigner cet
amour aux autres.

Résolution

Commencer une conversation avec des amis ou des membres de ma
famille les incitant à rendre grâce pour tout ce que le Père nous a
donné.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales